Le Fonds de développement Farnham-Rainville attend les résultats d’une étude pour aller de l’avant avec la construction d’un bâtiment dans le parc industriel de Farnham.

Une nouvelle construction projetée dans le parc industriel de Farnham

Une nouvelle usine pourrait bientôt être construite dans le parc industriel de Farnham grâce à un investissement de 3,5 millions de dollars du Fonds de développement Farnham-Rainville (FDFR). Le bâtiment accueillera une entreprise en expansion qui est déjà établie dans le parc industriel.

Le futur bâtiment serait construit sur un terrain situé à l’intersection des rues Magenta et John-Bowker. La Ville de Farnham avait consenti, l’automne dernier, à vendre deux lots situés dans son parc industriel au Fonds de développement pour la construction de nouveaux bâtiments.

Or, seulement un des projets ira de l’avant. « On était supposé avoir des compagnies qui feraient la production de cannabis, mais pour l’instant, on a une usine qui sera extrêmement grosse à Farnham [NDLR : Cannara Biotech] et on n’en veut pas d’autre pour l’instant », explique Serge Seney, président du FDFR.

La vente de ces lots a d’ailleurs été annulée par voie de résolution à la séance du conseil municipal lundi.

Le projet de construction d’un bâtiment d’une superficie de 35 000 pieds carrés pour y loger une entreprise déjà en opération à Farnham, lui, se poursuit. L’industrie occupe déjà un emplacement qui appartient au Fonds de développement, mais elle est devenue à l’étroit dans ses locaux.

Étude géotechnique

Les conclusions d’une étude géotechnique réalisée récemment pour s’assurer que le sol est en mesure de supporter une nouvelle construction sur le site projeté sont attendues sous peu. Si les résultats sont favorables à une construction, l’offre d’achat entre la Ville et le FDFR sera finalisée. Une demande de permis de construction sera ensuite acheminée au Service de planification et d’aménagement du territoire de Farnham, puis le projet, dont l’investissement est évalué entre 3,5 et 3,8 millions de dollars, sera lancé, indique M. Seney.

La nouvelle bâtisse pourrait accueillir son nouveau locataire en novembre ou décembre prochain.

Les locaux actuellement occupés par cette industrie seront loués en partie tandis qu’une autre section sera vendue.

Le propriétaire de l’industrie qui pourrait déménager dans de nouveaux locaux a fait savoir à La Voix de l’Est qu’il attendait les confirmations finales avant d’annoncer publiquement son projet.

L’organisme, qui a pour mission de promouvoir et stimuler le développement économique, travaille également sur un autre projet. Le Fonds de développement, qui est propriétaire de la bâtisse occupée par la brasserie Farnham Ale & Lager, boulevard de Normandie, a confirmé que les travaux d’agrandissement devraient débuter ce mois-ci. Une somme approximative de 650 000 $ sera injectée par le FDFR pour la réalisation des travaux.