Grâce à la plateforme bciti, les citoyens de Waterloo peuvent recevoir une notification en temps réel ou un courriel lors de situations d’urgence.
Grâce à la plateforme bciti, les citoyens de Waterloo peuvent recevoir une notification en temps réel ou un courriel lors de situations d’urgence.

Une nouvelle application pour les Waterlois

Depuis lundi matin, les Waterlois ont accès à une nouvelle application pour être au fait de tous les avis et alertes émis par leur municipalité. Grâce à la plateforme bciti, les citoyens peuvent recevoir une notification en temps réel ou un courriel lors de situations d’urgence.

Ceux-ci seront ainsi informés des avis d’ébullition d’eau, des fermetures de routes, des bris d’aqueduc, des inondations, des évacuations ou de toute autre situation urgente. On leur fera également part des mesures mises en place dans ces circonstances. «Les personnes inscrites recevront une alerte sur leur cellulaire, leur tablette ou leur ordinateur», explique le directeur général de la Ville, Louis Verhoef.

Il ne faut pas confondre bciti avec l’application Voilà!, qui elle permet aux personnes de signaler à la municipalité un problème non urgent, comme la présence d’un nid-de-poule ou un bris de mobilier urbain par exemple. M. Verhoef rappelle qu’il s’agit de deux outils complètement différents. «Avec bciti, c’est la Ville qui s’adresse aux citoyens.»

Selon lui, il importe de trouver de nouveaux moyens pour communiquer avec les gens. «Celui-là est une façon supplémentaire de rejoindre le plus de monde possible, en plus de notre site web, de la page Facebook, des médias et des panneaux intelligents.»

Les premières démarches ont été lancées en février 2019. Un premier mandat avait alors été confié à la firme Priorité StraTJ pour la mise sur pied d’une plateforme d’alertes, explique le gestionnaire, en rappelant que cette entreprise a aussi accompagné la municipalité dans plusieurs autres projets liés aux mesures d’urgence.

Après quelques «complications», note M. Verhoef, c’est finalement bciti qui honorera cette partie du contrat.

Ce dernier insiste, cependant, sur le fait que bciti n’est pas une plateforme de discussions. Pas question non plus d’inonder les gens d’informations. «Il n’y a pas de normes, mais on veut se limiter pour que les avis publiés sur bciti aient de l’impact.»

Pour télécharger l’application sur leurs appareils électroniques, les citoyens sont invités à se rendre sur le site www.ville.waterloo.qc.ca et à cliquer sur l’hyperlien apparaissant sur la page d’accueil. Tout y est expliqué.

Quant à ceux qui n’ont ni appareil ni accès à Internet, ils peuvent appeler directement à l’hôtel de ville de Waterloo au 450 539-2282 et laisser leurs nom, prénom et numéro de téléphone. En cas de mesures d’urgence, la Ville les contactera pour les informer de la situation.

COVID-19

Prévue depuis longtemps, la mise en service de bciti n’arrive pas en réponse à la crise de la COVID-19, fait remarquer Louis Verhoef. L’application pourrait toutefois être utile en cette période de confinement.

«Ça nous donne la possibilité de joindre rapidement la population au besoin. On pourrait y mettre des informations à ce sujet.»

Par ailleurs, des employés municipaux ont distribué, lundi, des feuillets d’information à toutes les portes de la municipalité au sujet de la COVID-19. Publié en français et en anglais, ce document constitue un véritable aide-mémoire pour les citoyens, notamment au sujet des services offerts, des commerces ouverts et des ressources à joindre.

Rappelons qu’en cas d’interrogations ou d’inquiétudes, il est possible de joindre l’hôtel de ville de Waterloo tous les jours de la semaine de 8h30 à 20h en composant le 450 539-2282.