Mario Dépeault croit au fort potentiel de développement de son projet, l’application­ Ma Mon Mes.

Une nouvelle application pour économiser

Conscient que de plus en plus d’entreprises se tournent vers le numérique, Mario Dépeault a voulu embarquer dans le train du 2.0. Le directeur du Studio Procom a lancé il y a quelques semaines Ma Mon Mes, une toute nouvelle application qui permettra aux consommateurs d’économiser dans les commerces de Granby.

L’application que propose Studio Procom, que l’on connaît pour les circulaires MaGranby distribuées dans les boîtes aux lettres, regroupe les concepts des traditionnels coupons-rabais, des billets à gratter et des circulaires promotionnelles sous une même interface. « L’idée, c’est que les utilisateurs puissent économiser au minimum 5 % dans tous les commerces qui se sont joints à la plateforme. Après, les commerçants peuvent ajouter d’autres promotions et des gratuités », explique l’initiateur du projet.

En sondant quelques citoyens, M. Dépeault a constaté que les coupons à découper et les cartes fidélités n’ont plus la cote. « Plusieurs personnes m’ont dit être gênées de sortir leurs coupons-rabais à la caisse, même chose pour les cartes de fidélité. Et pour ceux qui veulent bien les utiliser, il y a toujours le risque de les oublier à la maison. Par contre, tout le monde a toujours son téléphone cellulaire en tout temps », soutient-il.

Sur la plateforme, ces différents rabais fonctionnent comme leur pendant traditionnel. Les utilisateurs doivent dévoiler avec leur doigt celui auquel ils auront droit grâce au billet à gratter. Quant aux cartes de fidélité, chaque commerçant devra entrer un code secret sur le téléphone du client plutôt que de poinçonner une carte.

Géolocalisation

Mario Dépeault croit que l’application permettra d’emmener une clientèle nouvelle aux commerces participants. L’application utilisera le système de géolocalisation intégré aux téléphones intelligents pour envoyer des alertes aux utilisateurs. « Lorsque les gens passeront à proximité des bornes qui sont préprogrammées dans l’application, ils recevront automatiquement une notification pour les encourager à venir magasiner », explique M. Dépeault. Ces bornes seront programmées à des « endroits stratégiques » à Granby, mais également à Bromont.

Il sera également possible pour les commerçants de rejoindre davantage de clients potentiels grâce à des notifications ou des courriels. Puisque le prix de son service est drastiquement à celui du marché traditionnel, le promoteur croit que de nombreux commerces se joindront à l’aventure.

Mario Dépeault ajoute que l’application sera particulièrement utile pour les gens qui font de brèves visites à Granby, lors d’événements sportifs par exemple. « Les parents qui se déplacent pour un championnat de hockey n’ont pas le temps de magasiner une chambre d’hôtel ou un restaurant. Ils veulent trouver des rabais rapidement et c’est ce que l’application permet », précise-t-il.

Pour le moment, ces parents et les autres utilisateurs de Ma Mon Mes pourront bénéficier de prix avantageux auprès d’une trentaine de commerçants de Granby dont le resto-pub Le Grimoire, la brasserie Daniel Lapointe ainsi que le café Bonthé. Mario Dépeault souhaite que son projet fasse boule de neige et s’étende à l’extérieur des limites de Granby. L’entrepreneur avance que la plateforme pourrait intégrer des commerces de Trois-Rivières et de Drummondville dès janvier 2019.