Un motoneigiste téméraire s’est retrouvé en fâcheuse position lorsque la glace a cédé sous son véhicule, jeudi soir, dans le tunnel inondé reliant les rues Bernard et Irwin à Granby.

«Une motoneige, ça ne flotte pas»

Plusieurs motoneigistes téméraires ont fait fi, au cours des derniers jours, de l’interdiction de passage dans le tunnel inondé de la piste cyclable qui relie les rues Bernard et Irwin à Granby. Afin d’éviter qu’un drame survienne, le club Les motoneigistes du Corridor permanent interpelle les amateurs pour qu’ils respectent l’accès prohibé en empruntant un itinéraire alternatif.

La pluie des derniers jours a fait en sorte que l’eau s’est accumulée dans le tunnel. Avec le gel, les pompes n’ont pas réussi à évacuer toute l’eau, a expliqué le président du club de motoneigistes, Jean-Maurice Saumier. Des banderoles ont été installées aux deux extrémités du lien souterrain. Certains amateurs se sont néanmoins aventurés avec leur bolide sur la mince couche glacée. 

L’un d’eux en a payé le prix, jeudi soir, lorsque la glace a cédé sous le poids de son engin, dont le moteur a stoppé net une fois immergé dans l’eau. L’intervention d’un remorqueur a été nécessaire pour sortir le véhicule de là. « Une motoneige, ça ne flotte pas. Les gens se croient invincibles sur leur machine, mais ce n’est pas le cas. Jusqu’ici, on n’a pas eu d’accident majeur. Mais il suffit que quelqu’un perde le contrôle et frappe le mur du tunnel et ça pourrait tourner à la catastrophe. Et on veut éviter ça à tout prix », a mentionné M. Saumier.

Selon le président du club, des clôtures doivent être installées sous peu pour restreindre l’accès au tunnel. « On demande aux gens de faire preuve de civisme et de ne pas les retirer. C’est une question de sécurité », a fait valoir M. Saumier. 

Le président du club Les motoneigistes du Corridor permanent, Jean-Maurice Saumier.

Dernière ligne droite

Alors que février tire à sa fin, les motoneigistes entament la dernière ligne droite de la saison. Et selon les prévisions, les amateurs pourront profiter des sentiers durant encore quelques semaines. « On a eu un bon voyage de pluie récemment, a imagé Jean-­Maurice Saumier. Ça a durci le fond de neige, qui est d’environ six pouces. Avec le froid à venir, on devrait être en mesure de remettre les sentiers en bonne condition pour avoir une belle fin de saison. »

D’ici à ce que le tunnel soit rouvert, un détour est prévu via le sentier 505 à Farnham, a indiqué le club Les motoneigistes du Corridor permanent sur les réseaux sociaux.

M. Saumier rappelle également qu’il est interdit de traverser à motoneige la route 139, sans quoi les contrevenants s’exposent à des constats d’infraction et au remorquage de leur véhicule.