Depuis son accident de travail où sa main droite a été broyée en 2016, David Doonan (à droite sur la photo) a fait modifier ses deux motos par Pierre Beullac afin de pouvoir continuer à s’adonner à sa passion.
Depuis son accident de travail où sa main droite a été broyée en 2016, David Doonan (à droite sur la photo) a fait modifier ses deux motos par Pierre Beullac afin de pouvoir continuer à s’adonner à sa passion.

Une moto adaptée pour l'aider à poursuivre sa passion

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
Après que sa main droite ait été broyée par une machine lors d’un accident de travail, David Doonan a adopté une toute nouvelle philosophie de vie. Il accorde moins de temps et d’énergie à son travail, et davantage aux choses qui lui importent véritablement, comme sa passion pour la moto. Cela a été possible grâce à un mécanicien de la région qui a été sensible à sa cause.