Le Service de police de Granby a reçu une mention spéciale pour son projet Assume. Dans l'ordre habituel: Francis Lanouette, Marie-Ève Laforest, Caroline Garand et Luc Beaudoin.
Le Service de police de Granby a reçu une mention spéciale pour son projet Assume. Dans l'ordre habituel: Francis Lanouette, Marie-Ève Laforest, Caroline Garand et Luc Beaudoin.

Une mention spéciale pour le Service de police de Granby

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Le Service de police de Granby a récemment reçu une mention spéciale pour son projet «Assume» lors du dernier séminaire Intersection, un regroupement de préventionnistes au Québec.

L’initiative a retenu l’attention des membres du jury dans la catégorie «projet de partenariat». 

«Assume» a été conçu en collaboration entre le service de police, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), les élèves, les intervenants et la direction de l’école secondaire J.-H.-Leclerc. 

Les étudiants étaient invités à créer des publicités et slogans sur des thèmes qui touchent la sécurité routière chez les jeunes conducteurs, c’est-à-dire la vitesse, le texto au volant, le port de la ceinture de sécurité et la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool ou les drogues. 

«On a eu de beaux résultats», rappelle Caroline Garand, agente à la prévention au Service de police de Granby qui a piloté le projet. 

En compagnie de la représentante de la SAAQ, Marie-Ève Laforest, la policière a reçu la mention spéciale des mains du directeur de la Régie intermunicipale de police de Thérèse-De Blainville, Francis Lanouette et du directeur du Service de police de Gatineau, Luc Beaudoin. 

«C’est agréable, mais ce qui l’est encore plus, c’est que le projet était présenté à tous ceux qui participaient au colloque. On a déjà eu un appel du Nouveau-Brunswick qui veut implanter le projet», souligne Mme Garand.