La maison de la rue Duplessis, à Dunham, est une perte totale.

Une maison détruite par les flammes à Dunham

Une résidence unifamiliale de la rue Duplessis, à Dunham, est une perte totale en raison d’un violent incendie survenu dimanche soir.

Un couple, leur chien et leurs chats s’en sortent indemnes. Vers 17 h 30, les propriétaires ont appelé les secours après avoir entendu un crépitement provenant d’un mur, près du poêle à bois.

À l’extérieur, ils ont remarqué que le contour de la cheminée était en feu.

« Ça a couvé dans l’entretoit. Quand mon premier pompier est arrivé, ça sortait déjà des corniches, raconte le directeur du Service de sécurité incendie de Dunham, Patrick Cournoyer. Vingt-cinq minutes après l’appel, c’était rendu un embrasement généralisé au niveau du premier étage et de la toiture. La première équipe a essayé une attaque offensive, mais avec l’ampleur et la rapidité de la propagation, on est tombé en mode défensif. »

La maison était totalement en feu moins de trente minutes après l’appel au 9-1-1.

Eau du lac Selby

La maison de la rue Duplessis est située dans un secteur qui n’est pas alimenté par l’aqueduc. Les pompiers ont eu besoin de l’eau du lac Selby pour pouvoir arroser le brasier.

« On a réussi à s’alimenter en eau avec des pompes portatives pour transporter l’eau », ajoute M. Cournoyer.

Les services incendie de Frelighsburg, Stanbridge East et Bedford ont prêté main-forte aux équipes de Dunham sur place en fournissant des citernes. Sutton était également sur les lieux. Des équipes de Cowansville et une autopompe de Bromont étaient en caserne pour couvrir le territoire au cas où il y aurait un autre appel pendant cette intervention.

Le toit et le rez-de-chaussée se sont affaissés, ce qui a compliqué la tâche des pompiers qui tentaient encore, à 21 h dimanche, d’éteindre les derniers points chauds.

La maison, d’une valeur de 314 000 $ selon le dernier rôle d’évaluation foncière, est une perte totale. La demeure était à vendre.

L’Association des pompiers auxiliaires de la Montérégie s’est rendue sur place pour fournir nourriture et breuvages aux pompiers. Les propriétaires ont été pris en charge par la Croix rouge canadienne.