Un autobus scolaire a notamment dérapé au centre-ville de Granby.

Une journée difficile sur les routes

La région de Granby a reçu une importante bordée de neige avec des accumulations estimées à plus de 30 centimètres, mardi. Les déplacements routiers ont par conséquent été compliqués. Des dizaines de sorties de route et d’embardées ont été répertoriées par les policiers, mais aucun incident majeur n’a été rapporté.

Il est tombé 31 centimètres de neige entre lundi 18 h et mardi 18 h, selon des relevés réalisés à la station météo située à la centrale de traitement des eaux de la rue Robitaille, à Granby. Les accumulations peuvent toutefois varier en fonction des différents secteurs. 

Chose certaine, les accumulations de neige ont donné des maux de tête à bon nombre d’automobilistes qui ont dû composer avec des conditions routières difficiles. Il fallait s’armer de patience pour circuler sur les routes enneigées de la région. La glace qui s’est formée sous la neige obligeait les conducteurs à redoubler de prudence. 

L’heure de pointe matinale a été particulièrement difficile sur la rue Denison, près de l’intersection avec la rue Lorenzo, où quatre sorties de route se sont produites. Un autobus scolaire s’est aussi retrouvé dans une position délicate lorsqu’il a dérapé sur la rue Principale, près de l’intersection avec la rue Court. Le mastodonte a embouti un poteau à basse vitesse. Les six enfants qui voyageaient dans l’autobus et le chauffeur n’ont pas été blessés, précise le service de police local.

« Il y a des voitures, des camions et des autobus qui sont pris. Il n’y a rien de majeur, mais ça se compte par dizaines et on s’attend à ce que ce soit pire avec les gens qui repartent du travail », a indiqué en fin d’après-midi Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. 

Du côté de Bromont, la soirée a été mouvementée puisque le service de police a signalé six incidents routiers en lien avec les conditions météorologiques. Des embardées et des sorties de route ont aussi été rapportées à Farnham, Sainte-Brigide-­d’Iberville, Sainte-Cécile-de-Milton et Saint-Joachim-de-Shefford. L’autoroute 10 dans différents secteurs a également été le théâtre d’incidents routiers. 

Opération déneigement

Les différentes stations météorologiques installées à Granby fournissent plusieurs données qui permettent au personnel de mieux orienter ses décisions quant aux opérations de déneigement. « On a les conditions locales et régionales. On regarde ça avec attention », a mentionné François Méthot-Borduas, directeur du Service des travaux publics à la Ville de Granby. 

Les données recueillies permettent notamment de choisir le type de produits à épandre sur la chaussée en fonction de sa température. Des caméras permettent aussi de voir en temps réel les conditions sur plusieurs routes du réseau. « Sur la rue Cowie, par exemple, on peut voir s’il y a présence de lames de neige », a expliqué M. Méthot-Borduas. 

La neige, qui était particulièrement mouillée mardi, combinée à la température de la chaussée qui oscillait autour de zéro degré, a contribué à la formation d’une couche de glace sous la neige, ce qui a rendu la route glissante sur l’ensemble du réseau granbyen.

L’opération de déneigement s’est poursuivie durant la nuit. 

— Avec la collaboration de Mickael Lambert