On pourra voir la Granbyenne Karolane Ducharme à la première d’OD Grèce ce dimanche.

Une Granbyenne à Occupation Double Grèce

Les amateurs d’Occupation Double auront une raison de plus de se ruer devant leur écran, dimanche soir. Sur le fameux tapis rouge qui lance la nouvelle saison, la Granbyenne Karolane Ducharme tentera de faire sa marque.

Avec sa flamboyante chevelure rose magenta, la jeune femme de 23 ans ne devrait pas passer inaperçue. « Je suis une fille très colorée ! », nous a-t-elle confirmé, mercredi matin, en direct de l’île de Crête, où se déroule le tournage d’OD Grèce.

Née à Granby, elle a fréquenté l’école primaire Ave Maria, l’école secondaire du Verbe Divin, puis le cégep de Granby en arts et lettres, avant de s’inscrire à l’école de radio et de télévision Promédia. Détentrice d’un certificat en recherche culturelle de l’UQAM, elle y est maintenant étudiante au baccalauréat en journalisme. « Je vis à Montréal depuis deux ans », note-t-elle.

L’envie de s’inscrire à Occupation Double s’est imposée pour plusieurs raisons, dit-elle. « J’écoute OD depuis que je suis petite. Je n’étais jamais allée en Europe et quand j’ai su que c’était en Grèce cette année, j’ai eu envie d’y aller. C’est un pays qui me parle beaucoup... Et puis, je n’étais pas en couple. »

Dans le processus d’auditions, Karolane a réussi à se frayer un chemin parmi près de 1200 candidats. Elle croit que sa « drive » et le fait d’avoir du sang amérindien — une première, selon elle, dans l’émission — ont joué en sa faveur. Sur le site de V, on la décrit comme fonceuse, positive et ne laissant « rien se mettre au travers de son chemin ». On mentionne également qu’elle aime bien se retrouver sous les projecteurs.

Quand on lui fait remarquer qu’il faut du cran pour s’embarquer dans une telle aventure, Karolane opine du bonnet.

« Oui, mais les communications m’ont toujours intéressée. Je ne connais pas la gêne, je n’ai pas peur du ridicule. La caméra ne m’intimide pas... je travaille avec elle. »

Décalage

Les huit filles et huit garçons choisis se sont envolés pour l’île de Crête il y a déjà trois semaines. Le premier épisode du tapis rouge a déjà été tourné, mais l’issue est tenue secrète jusqu’à dimanche. Impossible, donc, de savoir ce qu’il advient de Karolane. Elle n’est pas non plus autorisée à nous en dire davantage.

Mis à part que l’aspect glamour du tapis rouge ne l’a pas trop dérangée, qu’elle a livré un petit discours de présentation « à sa sauce » et que sa tenue était ravissante. « J’ai hâte de voir l’émission ! »

Ce qu’on sait aussi, c’est qu’elle passe du bon temps dans ce coin de paradis, où les concurrents sont traités aux petits oignons. « C’est magnifique ici. La Grèce, ç’a toujours été mon fantasme ! »

Au mieux, on apprendra que les participants sont « maintenus dans l’ignorance ». « D’une journée à l’autre, on ne sait pas ce qui nous attend. »

Ils sont aussi coupés du monde depuis trois semaines, loin des réseaux sociaux... Mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, elle n’en souffre pas trop. « En fait, ça fait un bien immense de se débrancher ! »

Et peu importe ce qui arrivera, Karolane Ducharme ne regrette rien. Pour découvrir le monde et se découvrir soi-même, l’aventure en aura valu la peine, assure-t-elle.