Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Eva Côté a distribué ses messages de félicitations aux propriétaires des maisons joliment décorées pour Noël en compagnie de sa soeur, Méliane Massé, de sa mère, Julie Chatelain, et du conjoint de celle-ci, Anthony Dionne.
Eva Côté a distribué ses messages de félicitations aux propriétaires des maisons joliment décorées pour Noël en compagnie de sa soeur, Méliane Massé, de sa mère, Julie Chatelain, et du conjoint de celle-ci, Anthony Dionne.

Une fillette récompense les plus belles décorations de Noël

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Eva Côté a fait le bonheur de plusieurs résidants de Granby et de Roxton Pond le week-end dernier. La fillette s’est improvisée juge de décorations de Noël et elle a «récompensé» les maisons les plus décorées de certains quartiers.

Des Granbyens et des Roxtonnais ont ainsi eu la surprise de découvrir samedi matin un message coloré laissé à leur porte. «Félicitation! (sic) Vous êtes déclarés par Eva Côté, 9 ans: plus belles décorations de Noël de votre rue. Joyeuse fête (sic), de notre famille à la vôtre», avait inscrit la jeune fille de Roxton Pond.

Eva a fait sa tournée en voiture vendredi soir, en compagnie de sa grande soeur, Méliane Massé, ainsi que de sa mère Julie Chatelain et le conjoint de celle-ci, Anthony Dionne. Tous ont pris un tel plaisir à cette activité qu’elle pourrait bien devenir une nouvelle tradition familiale, lance Mme Chatelain.

Cette dernière a eu vent de cette initiative, réalisée dans d’autres régions du Québec, par le biais des médias sociaux. «Je trouvais l’idée tellement bonne, raconte-t-elle. J’en ai parlé à Eva et elle a embarqué à fond dans le projet. Elle était surexcitée. On a fait les messages en une soirée et on est partis à l’aventure, le lendemain.»

Le quatuor a ainsi fait le plein de chocolat chaud et a sillonné des quartiers un peu au hasard dans les deux villes. Si tous y allaient de leurs commentaires sur les décorations, Eva avait le dernier mot sur celles — une par rue — qui méritaient de recevoir ses félicitations.

Et c’est aussi furtivement qu’un Ninja qu’elle allait déposer son chaleureux message. «J’aimais aller porter les feuilles en courant à toute vitesse pour que personne ne me voie», raconte la fillette qui dit «adorer Noël».

Selon elle, certaines maisons étaient «vraiment belles» grâce à leur allure féérique.

Certains résidants de Granby et de Roxton Pond ont eu la surprise de découvrir samedi matin un message coloré laissé à leur porte.

Émue

En suggérant ce projet à sa fille, Julie Chatelain fait valoir qu’elle souhaitait lui montrer que «c’est une bonne chose de faire du bien aux gens, sans rien attendre en retour».

Sauf que le geste d’Eva a rapidement été relayé sur une page «Spotted» de Facebook. «Spotted à Eva qui décerne des prix pour les décorations de Noël! Très émouvant comme geste», était-il écrit.

La publication a suscité plus de 650 réactions d’appréciation et de nombreux messages enthousiastes.

«Une de mes amies m’a tagué. Eva s’est mise à pleurer, quand elle a vu tous les beaux commentaires de la publication. Elle pleurait de joie. On a apporté du bonheur aux gens. Pour elle, sa mission était réussie. Ça l’a vraiment beaucoup émue», explique sa maman, qui opère un service de garde en milieu familial.

«Juste faire ça [remettre les messages de félicitations], ça nous fait du bien dans notre coeur», assure pour sa part Eva.

La fillette a d’ailleurs tellement apprécié l’expérience qu’elle a récidivé le lendemain à pied, dans son quartier, avec deux amies de son école.

Il n’est pas exclu qu’Eva et sa famille effectuent une autre tournée pour souligner les belles décorations de Noël, qui ne manquent pas cette année. Mais ils pourraient aller dans une autre ville de la région, avance Julie Chatelain.

Cette aventure a permis à tous d’oublier durant quelques instants la pandémie et les nombreuses restrictions qu’elle entraîne, confirme la mère de famille.

«On était dans la magie, complètement. Moi aussi, ça me donne le goût de le refaire chaque année. Non seulement ça fait plaisir aux gens, mais on a vraiment passé un beau moment en famille», dit-elle.