Une fillette âgée de huit ans a été abordée par un homme alors qu’elle se trouvait dans la cour de l’école Assomption, rue Albert. Les policiers sont à la recherche du suspect qui serait possiblement un adolescent.

Une fillette abordée par des ados

Une fillette de huit ans qui s’est fait offrir des bonbons par un homme alors qu’elle se trouvait dans la cour de l’école Assomption à Granby a mené à l’ouverture d’une enquête policière. Un adolescent et une adolescente sont recherchés par les policiers en lien avec cette affaire.

L’enfant se trouvait dans l’enceinte de l’école située dans la rue Albert lorsqu’un homme l’a abordée, vers 13 h, mercredi. Celui-ci se tenait debout dans le fond du stationnement d’un immeuble à logements de la rue St-Charles qui est adossé à la cour de l’école. Il se trouvait près d’une voiture grise. À travers la clôture, il a offert des bonbons à la fillette. Apeurée, elle a refusé sa proposition et s’est enfuie. 

Ce n’est qu’une fois de retour chez elle après l’école qu’elle en a parlé à ses parents. Ils ont aussitôt contacté le service de police qui a ouvert une enquête.

Mauvaise blague ?

L’enfant a fourni une description du suspect qui avait l’apparence d’un adolescent. L’individu de race blanche a les cheveux blonds et les yeux bleus. Il mesure environ cinq pieds et sept pouces. Au moment d’aborder la fillette, il portait une casquette rouge avec une inscription blanche. 

Une femme aux cheveux longs  et blonds prenait également place sur la banquette arrière de la voiture quatre portes du suspect. Elle avait l’apparence d’une adolescente et elle riait pendant que l’homme parlait à l’enfant. « Est-ce qu’il peut s’agir d’une mauvaise blague d’adolescents ? C’est l’enquête qui va le déterminer. Une chose est certaine : on prend l’histoire au sérieux », indique Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. 

Les policiers sont à la recherche d’informations qui permettront d’identifier les deux suspects dans cette affaire. Toute information peut être transmise à l’enquêteur Dominique Boisvert au 450-776-8333, poste 3607.