Une entreprise de Granby spécialisée dans la réparation de toitures a été inscrite mercredi au Registre des entreprises non admissibles aux contrats publics (RENA).
Une entreprise de Granby spécialisée dans la réparation de toitures a été inscrite mercredi au Registre des entreprises non admissibles aux contrats publics (RENA).

Une entreprise de Granby bannie des contrats publics pendant cinq ans

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Une entreprise de Granby spécialisée dans la réparation de toitures a été inscrite mercredi au Registre des entreprises non admissibles aux contrats publics (RENA). Ce faisant, son actionnaire dont elle porte aussi le nom, Stéphane Jodoin, ne pourra soumettre ses services à des appels d’offres du gouvernement pour une période de cinq ans.

Selon le registre, il sera interdit à M. Jodoin, un résident de Sainte-Brigide-d’Iberville, de soumissionner aux appels d’offres publics jusqu’au 25 août 2025. On lui reproche une infraction à la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, soit d’avoir possédé de la drogue en vue d’en faire le trafic ou de s’être livré au trafic.

Cette infraction fait partie de la longue liste de délits qui valent aux actionnaires majoritaires d’entreprises une inscription au RENA.

De 2009 à 2016, l’entreprise, sise dans la rue Massé, a également opéré sous le nom de Toiture Extrême, révèle le Registre des entreprises du Québec. M. Jodoin en est le seul actionnaire.