La santé publique recense moins de cinq cas positifs à la COVID-19 qui ont fréquenté le bar de la rue Johnson.
La santé publique recense moins de cinq cas positifs à la COVID-19 qui ont fréquenté le bar de la rue Johnson.

Une éclosion de COVID-19 au Pub du Village de Granby

Roxanne Caron
Roxanne Caron
La Voix de l'Est
Quelques jours avant la fermeture des bars en Estrie qui passera au palier d’alerte maximale rouge à 0 h 1 jeudi, voilà que le CIUSSS de l’Estrie-CHUS rapporte, mardi, dans son bilan quotidien une éclosion au Pub du Village de Granby.

La santé publique recense moins de cinq personnes déclarées positives à la COVID-19 qui ont fréquenté le bar de la rue Johnson.

«Je suis déçue de tout ça, parce qu’honnêtement au pub, ce sont les fins de soirée. Tous les gens qui viennent ici, vont manger ailleurs avant», a réagi Veronique Gosselin Kennes, copropriétaire du Pub du Village.

Elle souligne que les employés se sont soumis au test de dépistage et sont en attente de leurs résultats. Les personnes jugées comme ayant eu un contact à risque font partie des enquêtes épidémiologiques. « Les personnes qui avaient des actions à entreprendre ont été contactées », indique Geneviève Lemay, conseillère en communication au CIUSSS de l’Estrie CHUS.

«On a été fermés six mois pour être sûrs de tout mettre en place et on ne prenait pas ça à la légère. On a réduit de plus de moitié notre capacité d’accueil. On a fait notre bout de chemin», assure la copropriétaire.

Notons qu’une éclosion se définit par au moins deux cas confirmés, en moins de 14 jours, ne pouvant être expliqués par un lien en dehors du milieu (ex. : 2 cas d’une même famille). Une éclosion signifie que la Direction de santé publique a identifié une transmission de COVID-19 dans le milieu.

L’Estrie a enregistré mardi la deuxième plus forte augmentation quotidienne depuis le début de la pandémie avec 85 nouveaux cas positifs de COVID-19.