La Ville de Granby a entrepris des démarches urbanistiques pour régulariser la présence des classes modulaires du pavillon Saint-Marc de l’école de l’Étincelle. Mais la présence de celles-ci n’est que temporaire alors que Québec a annoncé lundi la construction de deux nouvelles écoles sur le territoire granbyen d’ici 2022.
La Ville de Granby a entrepris des démarches urbanistiques pour régulariser la présence des classes modulaires du pavillon Saint-Marc de l’école de l’Étincelle. Mais la présence de celles-ci n’est que temporaire alors que Québec a annoncé lundi la construction de deux nouvelles écoles sur le territoire granbyen d’ici 2022.

Une démarche lancée pour régulariser la présence de classes modulaires

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Les classes modulaires du pavillon Saint-Marc de l’école de l’Étincelle à Granby sont en place depuis un an. Et il est déjà convenu qu’elles y sont de façon temporaire. La Ville de Granby a néanmoins lancé des démarches pour régulariser leur présence, en vertu de la réglementation.

Un premier projet de règlement a été adopté lors de la récente séance du conseil municipal dans le cadre d’un projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI). Cela a pour effet de permettre cet usage, mais uniquement à cette adresse.

Une consultation écrite, prévue dans le processus, est également en cours. Les personnes qui souhaiteraient transmettre des questions ou des observations doivent le faire par courriel à l’adresse: questions@granby.ca, au plus tard le 13 septembre. Il est aussi possible de déposer des commentaires dans la boîte rouge située près de l’entrée de l’hôtel de ville, située rue Dufferin.

«Quand on veut installer un modulaire de classes, qui est une installation dite temporaire, on doit faire une demande de permis à la ville, selon les règlements municipaux. Ce qu’on avait fait l’année dernière. Comme la réglementation municipale interdit l’ajout de modulaire, la Ville nous avait demandé et autorisé à effectuer une demande ultérieure pour un PPCMOI. Les démarches en cours sont donc le résultat de la demande ultérieure», a précisé lundi la coordonnatrice aux communications au centre de services scolaire du Val-des-Cerfs, Paméla Blouin.

Temporaire

Selon elle, les quatre classes modulaires de l’école de l’Étincelle ont été mises en place pour la rentrée scolaire 2019-2020.

«On avait un besoin pressant d’espace supplémentaire l’année dernière pour les villes de Granby et de Shefford. En attendant la création de nouvelles écoles ou d’agrandissements permanents à Granby ou à Shefford, le ministère de l’Éducation nous avait octroyé la somme nécessaire pour louer temporairement un modulaire de quatre classes», souligne Paméla Blouin.

Selon la coordonnatrice aux communications, la confirmation lundi de la construction de deux nouvelles écoles d’ici 2022 à Granby signifie ainsi que ces classes temporaires seront, par ricochet, désinstallées.

«Avec l’annonce de (lundi) matin, c’est sûr qu’éventuellement le modulaire de quatre classes disparaîtra», dit Mme Blouin.