Éric Tessier, directeur du développement industriel chez Granby Industriel, a reçu la délégation de la région du Sicoval, en France, dont fait partie le président de la Communauté d’agglomération et maire de la commune de Ayguesvives, Jacques Oberti.

Une délégation française en visite à Granby: industrie 4.0 et écoresponsabilité

Granby Industriel reçoit cette semaine une délégation de la Communauté d’agglomération du Sicoval, située au sud de Toulouse en France, dans le cadre d’une entente de coopération économique conclue en 2016. Il s’agit d’une première mission d’accueil organisée à Granby depuis la signature de l’entente.

La mission, intitulée « Vers la transition numérique et le développement durable des parcs d’activités économiques », permettra la rencontre entre des entreprises manufacturières de Granby et du Sicoval ainsi qu’entre des représentants municipaux de ces deux municipalités. Le groupe français est composé de 11 personnes, soit les représentants de quatre entreprises et de Développement économique du Sicoval ainsi que de deux maires, énumère Éric Tessier, directeur du développement industriel de Granby Industriel.

La mission est d’une durée de trois jours. La première, soit celle de mardi, a permis de faire les présentations et de visiter l’incubateur du parc industriel. L’ancien premier ministre et négociateur en chef du Québec pour l’accord économique et commercial global, Pierre Marc Johnson, a également rencontré la délégation française. Ils ont enfin visité Millet Plastique Canada, une entreprise française nouvellement implantée à Granby, avant de rencontrer le maire Pascal Bonin puis les médias.

Technologie et environnement

Plusieurs objectifs sont recherchés de part et d’autre. Le premier concerne l’industrie 4.0. « Beaucoup d’entreprises qui sont en visite ici ont développé des technologies qui sont liées à la transition numérique, souligne M. Tessier. Le but est de montrer à nos entreprises différents outils qui peuvent les aider à améliorer leur productivité. Au niveau de la transition numérique et de l’industrie 4.0, les Français sont un peu en avance sur nous, donc on a quand même des choses à apprendre d’eux pour améliorer la productivité de nos entreprises. »

Certaines entreprises françaises cherchent à s’établir en Amérique du Nord et Granby Industriel tente de les attirer sur son territoire. Parmi les atouts, il y a la certification ECOresponsable, créée à Granby. « Ils sont très actifs au niveau du développement durable dans la région du Sicoval, mais ils ne connaissent pas notre certification. On est rendu à notre quatrième cohorte d’entreprises certifiées. Une matinée va être consacrée à faire la promotion de cette certification-là. »

Partage de façons de faire

Du côté de la délégation en mission, « nous avons trois objectifs principaux, évoque Jacques Oberti, maire de la commune de Ayguesvives et président de la Communauté d’agglomération du Sicoval. Le premier est de découvrir comment Granby aborde la question du partenariat avec les entreprises dans le développement d’un territoire. Chez nous, on en appelle souvent aux communautés territoriales alors qu’ici il y a un partenariat avec les entreprises qui est très fort. Le deuxième volet est la question environnementale. Il a été évoqué la question d’écoresponsabilité. Nous sommes un territoire certifié ISO 14001 en tant qu’aménageurs des zones d’activités. Il y a un partage d’expériences à mettre en œuvre, y compris sur des sujets de demain, ceux de l’industrie 4.0, mais également ceux de la transition numérique, de l’économie circulaire et ceux de la transition écologique. »

Le troisième but est de parler business, alors que le Québec et la France sont deux territoires proches historiquement et qu’il existe moins de barrières par rapport aux pays anglo-saxons, laisse-t-il entendre.

Un séminaire attend la délégation mercredi matin sous le temps de « Faire des affaires au Québec ». Une partie du groupe partira après le dîner vers Sorel-Tracy pour visiter le Centre de transfert technologique en écologie industrielle, pendant que les représentants des entreprises auront droit à des visites d’usines et des rencontres de groupe et individuelles.

Jeudi, avant le retour à l’aéroport, la certification ECOresponsable sera au cœur des discussions durant toute la matinée, suivie de rencontres d’affaires individuelles et d’une visite et d’un cocktail au Zoo de Granby.