Pour la troisième fois en deux ans, des eaux usées provenant du bâtiment commercial au coin des boulevards J.-A.-Deragon et Pierre-Laporte à Cowansville ont été déversées dans un ruisseau.

Une compagnie de Cowansville récidive

La compagnie Centre commercial Cowansville s’est vue imposer une amende de 10 000 $ pour avoir rejeté des eaux usées dans un ruisseau à Cowansville. C’est la troisième fois qu’elle commet une telle infraction à partir de son bâtiment au coin des boulevards J.-A.-Deragon et Pierre-Laporte.

Un bris à la station de pompage du bâtiment abritant un restaurant Tim Horton et un dépanneur avec station-service a mené le 19 mai dernier au déversement d’eaux usées, selon le ministère du Développement durable, de l’Environnement et la Lutte contre les Changements climatiques (MDDELCC).

Il s’agit d’une infraction à la Loi sur la qualité de l’environnement. « Le dossier fait l’objet d’une enquête. Il pourrait y avoir procédures », indique Daniel Messier du MDDELCC. « Il faut que le propriétaire trouve une solution rapidement », a-t-il dit.

Le problème réside dans le fait que le réseau d’égout de la Ville ne se rend pas devant le bâtiment. Il s’arrête en face de la Maison Gilles-Carle, à environ 100 mètres plus bas sur le boulevard J.-A.-Deragon. Les eaux usées du bâtiment sont envoyées jusque dans le réseau d’égout par l’intermédiaire d’un conduit privé doté d’une pompe.

Des pannes se sont produites à trois reprises ces deux dernières années. Lorsque la pompe ne fonctionne pas, les eaux usées provenant des cuisines du restaurant ainsi que des toilettes des deux commerces sont rejetées dans le ruisseau qui longe le terrain où se trouve le bâtiment.

La Ville est intervenue à la suite de plaintes de citoyens, explique Olivier Ricard, directeur du service de l’urbanisme de la Ville de Cowansville.

Comme lors du premier déversement en 2016, M. Ricard n’a pu préciser la durée de l’épisode, ni le volume d’eaux usées qui s’est retrouvé dans l’environnement.

La problématique sera définitivement réglée cette année, a dit M. Ricard. La Ville procédera en effet au prolongement du conduit d’égout jusqu’au boulevard Pierre-Laporte. Près de deux ans après l’avoir demandé, elle a obtenu son certificat d’autorisation pour aller de l’avant avec les travaux.

La compagnie Centre commercial de Cowansville est une filiale de KDM Reality, une entreprise de Montréal qui possède quelques petits complexes commerciaux dans la région. Son président Meir Klein ne nous a pas rappelés mercredi.