Une grande collecte de planches à roulettes usagées est organisée le samedi 23 mai dans les stationnements des magasins Empire de Granby et de Boucherville afin de fournir à différentes écoles de la région l’équipement nécessaire à la pratique de ce sport.
Une grande collecte de planches à roulettes usagées est organisée le samedi 23 mai dans les stationnements des magasins Empire de Granby et de Boucherville afin de fournir à différentes écoles de la région l’équipement nécessaire à la pratique de ce sport.

Une collecte de planches à roulettes pour faire bouger les jeunes

Les enseignants en éducation physique doivent se réinventer pour faire bouger leurs élèves. Une grande collecte de planches à roulettes usagées est organisée le samedi 23 mai afin de fournir à différentes écoles de la région l’équipement nécessaire à la pratique de ce sport.

Une équipe de bénévoles passionnés sera à pied d’œuvre dans les stationnements des magasins Empire de Granby (57 rue Robichaud) et de Boucherville (1155 Nobel St, Suite c), de midi à 17h, pour récolter les planches usagées ainsi que leurs différentes pièces : trucks (blocs-essieux), roues et bearings (roulements).

Une carte-cadeau d’une valeur de 20$, utilisable dans les boutiques Empire de Bromont et de Granby, sera remise en échange d’un don de matériel.

Avant d’être distribué dans les écoles de la commission scolaire du Val-des-Cerfs, l’équipement sera aseptisé une première fois; mis en quarantaine; aseptisé une seconde fois; puis évalué et mis au point par des professionnels.

Dans l’éventualité où il y aurait des surplus, l’équipement ira à des jeunes défavorisés.

Un sport original et pertinent

L’instigateur du projet, Yan Désautels, est enseignant d’éducation physique à l’école de la Haute-Ville et pratique la planche à roulettes depuis 33 ans. Ayant formé plus de 300 entraîneurs lors des 20 dernières années, il a l’expérience requise pour produire les capsules vidéos qui seront envoyées avec le matériel pour guider les enseignants et les élèves dans la pratique de ce sport.

Il croit que la pratique de son sport est une option originale et pertinente pour les élèves, puisqu’elle permet de développer l’équilibre, la coordination, la persévérance et l’estime de soi. Surtout, ajoute-t-il, considérant que les enseignants devront être créatifs lors de la prochaine rentrée scolaire pour prévoir des activités réalisables en contexte de pandémie.

Tout le monde met l’épaule à la roue

«Ce qui est beau, c’est que toute la communauté du skateboard est rassemblée derrière ce projet et tout le monde met l’épaule à la roue pour que ça fonctionne», décrit Yan Désautels.

Il a l’intention que la collecte devienne une tradition annuelle qui favorisera l’accès à ce sport «qui donnera au skateboard la place qu’il mérite».

Session estivale à distance

Cet été, les adeptes de planches à roulettes pourront perfectionner leur technique en s’inscrivant à des cours à distance.

L’idée a germé dans l’esprit de l’entraîneur lorsque le neveu d’une amie, comme plusieurs de ses camarades, a profité du confinement pour découvrir ce sport et lui a demandé des conseils pour améliorer sa technique.

Le jeune planchiste lui envoyait des vidéos de ses tentatives, puis Yan Désautels lui proposait des exercices pour atteindre ses objectifs. «C’est certain que c’est mieux quand tu peux [accompagner et] donner des exercices en vrai, mais ça fonctionne quand même», assure-t-il.