Les deux personnes à l’origine de la chicane se connaissaient, confirme la police de Granby. La dame a été arrêtée pour avoir troublé la paix en étant en état d’ébriété sur la voie publique et a été gardée en détention le temps qu’elle reprenne ses esprits.
Les deux personnes à l’origine de la chicane se connaissaient, confirme la police de Granby. La dame a été arrêtée pour avoir troublé la paix en étant en état d’ébriété sur la voie publique et a été gardée en détention le temps qu’elle reprenne ses esprits.

Une chicane cause une commotion dans une station-service [VIDÉO]

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
Une chicane a éclaté jeudi, vers 13h, dans le stationnement d’une station-service à l’angle des rues Simonds et de la Principale à Granby. Dans une vidéo de l’événement fortement relayée sur les réseaux sociaux jeudi, on peut voir un homme en état de choc, des lésions sur le dessus des mains et une femme en état d’ébriété en crise.

L’auteur de la vidéo, Chas Blair, fumait une cigarette avec sa conjointe lorsqu’il a entendu des cris. Son premier réflexe a été de filmer la scène, avant de se diriger vers l’homme pour lui porter secours lorsqu’il a remarqué les blessures sur ses mains.

«Je lui ai demandé si c’était elle qui lui avait fait ça, il m’a dit ‘‘oui’’. Ensuite, je suis allé filmer le visage de la madame pour la police, au cas où ils auraient besoin d’enquêter», raconte-t-il.

Il a ensuite porté assistance à l’homme en l’aidant à panser ses plaies et en tentant de le calmer.

«Le monsieur était coupé à trois places. J’ai voulu au moins replacer sa peau sur ses plaies, parce qu’elle était en languette», se souvient Chas Blair.

***Attention images graphiques***

Les deux personnes à l’origine de la chicane se connaissaient, confirme la police de Granby. La dame a été arrêtée pour avoir troublé la paix en étant en état d’ébriété sur la voie publique et a été gardée en détention le temps qu’elle reprenne ses esprits. Aucune accusation n’a toutefois été déposée.

M. Blais affirme que c’est sous le coup de l’émotion qu’il a publié la vidéo. «Je ne voulais pas attaquer la madame, je ne la connais pas, je ne sais pas ce qui s’est passé entre ces deux-là. Ça serait l’fun que le système puisse s’occuper des gens qui ont de la misère comme ça (...) J’ai juste fait ça parce que j’ai été éduqué à être gentil avec mon prochain», conclut-il.