Enseignante, musicienne et directrice musicale, Isabelle St-Hilaire est devenue membre du tout nouvel Ordre de l’excellence en éducation du Québec. « Je ne cours pas après les récompenses, mais ça se prend bien ! », dit-elle.

Une carrière en crescendo

L’enseignante et directrice musicale du programme Musique-études à l’école secondaire Massey-Vanier, Isabelle St-Hilaire, devient à 37 ans la plus jeune membre du tout nouvel Ordre de l’excellence en éducation du Québec.

« Quand on décide de s’investir en éducation, c’est pas pour les médailles », réagit celle qui a été tour à tour enseignante, conseillère pédagogique et coordonnatrice au ministère de l’Éducation. « Mais cette reconnaissance est hyper appréciée. Ça donne un sens à ce qu’on fait et nous confirme qu’on fait la bonne chose. Ça finit bien l’année ! »

En compagnie de 50 autres personnes issues du monde de l’éducation, Mme St-Hilaire a été faite membre de l’Ordre au cours d’une cérémonie récente à laquelle participaient le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx et la ministre de l’Enseignement supérieur Hélène David.

La reconnaissance souligne « son implication admirable et sa contribution significative à la qualité du système éducatif québécois ». Malgré son jeune âge, la Granbyenne a en effet une feuille de route déjà bien remplie.

Enseignante en musique, elle s’implique aussi dans la diffusion de la culture avant de devenir, en 2008, conseillère pédagogique spécialisée en arts à la commission scolaire du Val-des-Cerfs. Elle développe plusieurs projets, dont une chronique promotionnelle dans La Voix de l’Est, en plus de coordonner les activités scolaires des fêtes du 150e de Granby.

Plan d’action
Le ministère de l’Éducation la recrute ensuite afin qu’elle coordonne des formations en arts et organise des activités culturelles. Elle revient à Val-des-Cerfs en 2013 pour mettre en œuvre le plan d’action Culture-éducation, au cours duquel elle démarre de nombreuses initiatives telles qu’un bulletin d’information et un espace web culturel.

Elle revient à l’enseignement en 2016 pour prendre les rênes de ce qui s’appelait jadis l’Académie de musique Massey-Vanier. « Il n’y a rien comme revenir chez nous ! , dit Isabelle St-Hilaire. Le moment était venu d’appliquer tout ce que j’avais appris. Le programme est vraiment bien à Cowansville, on sent qu’on fait partie d’une grande famille. »

Celle qui pratique le violoncelle et la clarinette est fière de l’honneur reçu, accompagné d’une médaille et d’un certificat. « Je ne cours pas après les récompenses, mais ça se prend bien ! », dit-elle.

Inspiré de l’Ordre des palmes académiques, une distinction instituée par Napoléon Bonaparte en 1808 en France, l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec a tenu sa première cérémonie le 15 juin à Québec. « Le Québec peut compter sur des personnes de grande valeur, dont le dévouement, l’expertise et l’engagement contribuent à la qualité et au rayonnement de notre système éducatif », a déclaré le ministre Sébastien Proulx.