Mme Alysson Gince (à gauche) en compagnie de Marianne Lebeau, propriétaire de Maison Montcalm Fleuriste (à droite) à l’occasion de la tenue de la campagne de sociofinancement.
Mme Alysson Gince (à gauche) en compagnie de Marianne Lebeau, propriétaire de Maison Montcalm Fleuriste (à droite) à l’occasion de la tenue de la campagne de sociofinancement.

Une campagne de sociofinancement réussie pour Génération Avenir

Annabelle Richard
Annabelle Richard
La Voix de l'Est
La jeune chambre de commerce de la Haute-Yamaska, Génération Avenir, peut dire «mission accomplie». Elle a réussi à dépasser ses objectifs de financement pour sa campagne «25 ans: une première permanence», en amassant 13 410 $.

Cette collecte de fonds, qui a pour but d’embaucher une ressource permanente pour aider les jeunes entrepreneurs de la Haute-Yamaska à démarrer et à développer leur entreprise avait pour objectif initial d’amasser 10 000$.

Finalement, la générosité des contributeurs a surpassé les attentes, d’autant plus que les Fonds Mille et un pour la jeunesse - FM1 Covid-19 de La Ruche doubleront le montant et hausseront la mise à 26 820 $.

«Je souhaite remercier du fond du coeur toutes les personnes et entreprises qui ont contribué de près ou de loin à cette campagne. Grâce à son excellent résultat, le conseil d’administration s’attend à voir entrer en poste un coordonnateur ou une coordonnatrice en janvier 2021. Cela permettra de stimuler l’entrepreneuriat, de soutenir les membres et de les faire rayonner», a déclaré par voie de communiqué Alyson Gince, présidente de Génération Avenir.

«Nous avons été agréablement surpris par l’engouement généré par l’offre des paniers de produits locaux que Génération Avenir a développé pour cette campagne», a souligné Mme Gince.

Pour l’occasion, les citoyens avaient la chance de se procurer un panier de produits locaux pour cinquante dollars et d’obtenir pour 30 $ de produits supplémentaires. Une idée qui a d’ailleurs donné un bon coup de pouce aux entreprises qui y ont participé. « Au début, nous avions prévu préparer 50 paniers, informe Mme Gince, mais au total, ce sont 120 paniers de produits locaux qui ont été vendus dans la communauté.»

«En ces temps plus difficiles, il est important d’être solidaire et d’acheter local», a conclu cette dernière.

Plusieurs entreprises et institutions ont soutenu cette initiative, parmi lesquelles la Ville de Granby, la députée de Shefford, Andréanne Larouche, le député de Granby, François Bonnardel, Sani-Éco et le CAE Haute-Yamaska.