Danielle Picard du Mouvement Desjardins, Fanny-Ysa Breton de CTGR, Paul Sarrazin de la MRC de la Haute-Yamaska et Isabelle Brochu du CAE ont participé au lancement de la campagne de sociofinancement Soyons solidaires.
Danielle Picard du Mouvement Desjardins, Fanny-Ysa Breton de CTGR, Paul Sarrazin de la MRC de la Haute-Yamaska et Isabelle Brochu du CAE ont participé au lancement de la campagne de sociofinancement Soyons solidaires.

Une campagne de sociofinancement pour relancer l’économie en Haute-Yamaska

Plusieurs acteurs économiques de la Haute-Yamaska ont uni leurs forces pour lancer une importante campagne de financement participatif afin de donner un coup de pouce à la relance économique et aux entreprises locales.

Cette campagne réunit la MRC de la Haute-Yamaska, Commerce Tourisme Granby région (CTGR), le Centre d’aide aux entreprises (CAE) Haute-Yamaska, la Chambre de commerce Haute-Yamaska et Entrepreneuriat Haute-Yamaska. Le Mouvement Desjardins est également de la partie par l’entremise de son programme Du coeur à l’achat.

Les représentants de ces organismes ont tour à tour invité la population mardi, à l’occasion du lancement officiel de la campagne, à être solidaire et à appuyer les entrepreneurs de la région.

«Bien que la grande roue de l’économie semble vouloir reprendre son élan, nous désirons tous mettre l’épaule à la roue pour tourner la page sur la pandémie, qui espérons-le est sur son déclin, et revenir à un quotidien normal», a fait valoir le préfet de la MRC et maire de Sainte-Cécile-de-Milton, Paul Sarrazin. 

Bons d’achat

D’ici au 7 août, il est possible de se procurer, par le biais du site web de la plateforme de sociofinancement La Ruche, des bons d’achat chez la centaine d’entreprises participantes de la campagne, baptisée Soyons solidaires.

Chaque bon d’achat sera majoré grâce à la participation financière des partenaires. Les consommateurs investiront ainsi 20 $, mais ils obtiendront un bon d’achat d’une valeur totale de 30 $, précise la codirectrice générale et responsable du développement commercial chez CTGR, Fanny-Ysa Breton.

Au total, 7 500 bons d’achat sont mis en vente. S’ils sont tous vendus, 225 000 $ seront distribués aux entreprises de la région, soit 150 000 $ provenant de l’investissement des consommateurs, 70 000$ de la MRC de la Haute-Yamaska et 5 000$ du Centre d’aide aux entreprises (CAE).

Une limite de cinq bons d’achat par personne est imposée pour permettre à un maximum de personnes d’en profiter. Un montant maximal de 3 000 $ de bons d’achat par entreprise participante a aussi été établi.

Il s’agit de la plus grosse campagne de financement participatif hors de la région montréalaise, selon le directeur de La Ruche Estrie, Steven Radenne. «Ça a une portée considérable», dit-il. 

L’initiative n’est par ailleurs pas sans rappeler la campagne des Dollars Cowansville.

À LIRE AUSSI: Les Dollars Cowansville se sont envolés

Élan 

Fanny-Ysa Breton de CTGR souligne que la campagne a été élaborée et mise sur pied en trois semaines à peine. L’initiative a rapidement suscité l’adhésion de plusieurs partenaires. Pour l’heure, 105 entreprises de divers horizons (restauration, commerce de détail, haltes gourmandes, entreprises de divertissement) et de l’ensemble de la Haute-Yamaska y participent. Mais ceux qui aimeraient aussi y adhérer sont invités à se manifester rapidement.

La directrice générale du Centre d’aide aux entreprises, Isabelle Brochu, estime pour sa part que l’initiative tombe à point. La pandémie a eu un effet à la hausse sur l’achat en ligne et l’achat local.

«Cette campagne tombe à point et elle ne peut qu’être couronnée de succès. (...) Dépassons l’objectif et surtout démontrons tous ensemble que nous sommes solidaires», a-t-elle déclaré.

Dans le cadre de son programme Du coeur à l’achat, Le Mouvement Desjardins s’engage pour sa part à doubler le montant recueilli, jusqu’à concurrence de 25 000 $, et à le partager entre cinq organismes locaux: la Fondation du Centre hospitalier de Granby; SOS Dépannage / Moisson Granby, la Maison Alice Desmarais – Maison d’aide et d’hébergement, le Centre de prévention du suicide Haute-Yamaska et Oasis Santé mentale Granby et région, a précisé la conseillère aux communications à la caisse Desjardins Granby — Haute-Yamaska, Danielle Picard.