La maison des jeunes La Barak a remporté une bourse de 4 500$.

Une bourse de 4500 $ pour la maison des jeunes La Barak

Mise à niveau des instruments de musique, sessions pédagogiques et création d’un band. La salle de musique la « Barak-À-Sons » de la maison des jeunes La Barak prendra une nouvelle allure grâce à une bourse de 4500 $ remise par la Fondation Simple Plan et liée à un concours organisé par le Regroupement des maisons des jeunes du Québec (RMJQ).

En plus de mettre au goût du jour les instruments qui datent de 2010, La Barak procédera à l’insonorisation de la salle. « C’était un élément problématique parce que les jeunes qui commencent à jouer de la musique ne veulent pas nécessairement se faire entendre des autres jeunes », explique Marie-Ève Houle, directrice générale de La Barak.

Band et sessions pédagogiques

Accompagnés de Dan Smith, un sonorisateur, et de la chanteuse Manue Rob, les musiciens en herbe travailleront de concert dans le but d’offrir une prestation sur la scène locale de Granby.

À partir du mois de mars, les répétitions débuteront. « Les jeunes ont besoin que ce soit quelque chose de simple pour qu’ils apprennent les bases », relève Mme Houle au sujet des sessions pédagogiques. Environ dix sessions devraient être données avant le spectacle qui aura lieu en août ou en septembre et dont la scène reste à déterminer.

Un maximum de dix personnes devrait composer le groupe qui interprétera des reprises de chansons, souligne Mme Houle.

Les inscriptions ne sont pas commencées, car les jeunes ne sont pas encore au courant que La Barak a remporté le concours. « Les jeunes vont être très contents, c’est certain », lance Mme Houle.

Tous les membres du RMJQ pouvaient participer au concours. « Ils devaient soumettre un projet à vocation musicale et présenter les objectifs, le budget et l’échéancier. D’après les projets qui ont été soumis, il y a eu un tirage au sort pour la remise de la bourse », mentionne Valérie Trudel, responsable des communications du RMJQ.

Le regroupement compte 182 maisons des jeunes. Une dizaine de maisons ont soumis leur candidature pour mettre la main sur la bourse.