Le repas servi vendredi était notamment composé de bœuf braisé à la bière belge, de salsifis et d’oignons blonds.

Une belle surprise pour les usagers de la popote roulante

Les usagers de la popote roulante ont eu droit à une belle surprise vendredi. Le repas conventionnel de l’organisme a été remplacé par un festin cinq services concoctés par le chef du restaurant C’est Belge, Jean-Philippe Bachand.

Ce repas spécial distribué par la Popote roulante en vue de l’Action de grâce est une première collaboration entre l’organisme et des restaurateurs granbyens.

« L’initiative vient du copropriétaire du restaurant C’est Belge, Philippe Payen. Il nous avait donné un bon coup de main lorsque nous avons aménagé notre nouvelle cuisine en début d’année. Il a souhaité continuer à s’impliquer en embarquant dans le projet », souligne la responsable des communications au Centre d’action bénévole de Granby, Meggie Vaillancourt.

Le chef Jean-Philippe Bachand a préparé les quelque 54 repas cinq services avec l’aide de la cuisinière de la Popote roulante, Sylvie Dufresne. Le repas était composé notamment de pêche au thon, de bœuf braisé à la bière belge, de salsifis et d’oignons blonds ainsi qu’un chou maison et d’une gaufre liège.

« Tout était prêt aujourd’hui, on n’a eu qu’à réchauffer les repas. C’est un don important en temps en argent », remarque Meggie Vaillancourt.

Selon cette dernière, les bénéficiaires du service ont bien apprécié leur repas.

Collaborations spéciales

La collaboration entre la Popote roulante et le restaurateur Philippe Payen ouvre la porte à une série de collaborations spéciales qui se poursuivra jusqu’au printemps prochain.

Cinq autres entreprises ont accepté de se joindre à l’aventure soit La table à Mo, le Marmiton, l’Attelier Archibald, le O’Blon et le bistro Kapzak.

Une prochaine collaboration aura lieu peu avant la fête de Noël. Comme ce fut le cas aujourd’hui, l’équipe de la Popote roulante gardera secrète la date exacte afin de s’assurer que la « surprise » profite bel et bien aux utilisateurs courants.

Le restaurateur qui se chargera de cuisiner ce repas des fêtes reste encore à désigner, selon Meggie Vaillancourt.