Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Farnham a connu une autre bonne année au chapitre de la construction et de la rénovation en 2020, fracassant de nouveaux records.
Farnham a connu une autre bonne année au chapitre de la construction et de la rénovation en 2020, fracassant de nouveaux records.

Une autre année record pour la construction et la rénovation à Farnham

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Les années se suivent et se ressemblent à Farnham. Encore une fois, la Ville a enregistré un record au chapitre de la construction et de la rénovation en 2020 avec des investissements évalués à plus de 45 000 000 $.

« J’accueille ça avec enthousiasme, indique Patrick Melchior, le maire de Farnham. La Ville avait déjà le vent dans les voiles depuis quelques années, mais je pense que la pandémie a une incidence. Farnham grandit et nous continuons de progresser, mais en axant sur le développement durable. »

Un total de 1164 permis et certificats ont été émis au cours de la dernière année à Farnham, ce qui représente une hausse de 15,6 % par rapport à 2019 où les autorités en avaient émis 1007.


« C’est intéressant considérant la pandémie et les chantiers qui ont été fermés un mois »
Jennika Rodrigue-Lacasse, directrice du Service de planification et d’aménagement du territoire

La valeur des permis et certificats délivrés en 2020 grimpe à 45 155 710 $, soit 42 919 800 $ pour les 486 permis de construction et de rénovation, et 2 235 910 $ pour les 678 certificats. Cette valeur se traduit par une augmentation de 37,7 % par rapport à 2019 alors qu’elle grimpait à 32 784 696 $.

Nouvelles constructions

Au chapitre des permis, 220 étaient destinés à la réalisation de travaux de rénovation, dont 203 pour des travaux résidentiels, soit 11 de moins qu’en 2019. Malgré cette diminution, la valeur est plus importante en atteignant 6 966 800 $. Du côté de la construction, 266 permis ont été délivrés.

Farnham a d’ailleurs émis pour la première fois 100 permis pour de nouvelles constructions en 2020, soit 98 dans le secteur résidentiel et deux dans le secteur commercial (station-service avec restaurant rapide et entreprise de paysagement), comparativement à 81 en 2019 et 82 en 2018.

« C’est intéressant considérant la pandémie et les chantiers qui ont été fermés un mois », indique Jennika Rodrigue-Lacasse, directrice du Service de planification et d’aménagement du territoire.

Autre fait historique: la construction de 20 immeubles multifamiliaux. « Pour le trifamilial, c’est semblable aux deux dernières années, mais pour le multifamilial, c’est en augmentation », commente la directrice.

La construction résidentielle a été principalement marquée dans le Quartier des Braves, le Carré du Pacifique, la Côte du Pacifique, la Cité de Farnham, le Boisé de Surrey et la rue William.

L’émission de certificats, que ce soit pour des travaux de démolition, l’installation d’une piscine ou la garde de poule par exemple, a aussi connu une hausse de 21,1 % en 2020, passant de 560 en 2019 à 678 l’année dernière.