Des contrats d’infraction coûteux pourraient être remis aux propriétaires de chiens qui ne respectent pas la réglementation municipale.
Des contrats d’infraction coûteux pourraient être remis aux propriétaires de chiens qui ne respectent pas la réglementation municipale.

Une attention particulière portée au respect des règles sur les chiens

Des constats d’infraction oscillant entre 75$ et 1000$ pourront être remis aux propriétaires de chiens pour le non-respect de la réglementation municipale à Granby. Les règlements seront d’ailleurs appliqués de façon plus intensive dans les prochaines semaines.

Une nouvelle réglementation provinciale concernant la protection des personnes en misant sur la réglementation des chiens est entrée en vigueur le 3 mars 2020. «On avait déjà un règlement [municipal] par rapport aux chiens, mais on l’a mis à niveau en fonction de la réglementation provinciale», indique Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby.

Parmi ces règles se trouve notamment celle stipulant que tous les chiens doivent être enregistrés et munis d’une médaille, rappelle la policière. Si un chien n’est pas identifié, son propriétaire peut écoper d’une contravention de 250$ plus les frais.

Dans un endroit public, le chien doit être retenu en tout temps par une laisse mesurant au plus 1,85 mètre, et ce, peu importe la taille du canidé. À une première offense, une contravention de 500$ peut être remise aux personnes ne respectant pas le règlement. Le montant s’élève à 1000$ lors d’une récidive. Les chiens de plus de 20 kilogrammes doivent quant à eux porter un licou ou un harnais.

Caroline Garand spécifie que les chiens doivent non seulement être munis d’une laisse, mais que la personne ayant la charge de l’animal doit aussi être en mesure de le maîtriser. «Il faut avoir le bon équipement et la bonne personne au bout de la laisse pour s’assurer d’avoir le contrôle sur le chien», illustre-t-elle.

Une surveillance accrue dans les parcs

La porte-parole rappelle que les chiens ne sont pas admis dans tous les parcs de Granby. Seuls les Boisés Miner, la section boisée du parc Terry-Fox et les parcs Barré, Deslandes et Robert acceptent les chiens. Encore une fois, ils doivent être tenus en laisse en tout temps.

«Le seul endroit où le propriétaire peut l’enlever, c’est le parc à chiens, qui a rouvert le 30 mai», explique-t-elle.

Les policiers constatent ces temps-ci que la réglementation n’est pas bien respectée. «On a vu un petit relâchement au niveau des gens, peut-être à cause de la pandémie et du confinement», concède Mme Garand.

«On a donc mandaté nos policiers à vélo et nos policiers motards pour qu’ils soient près des parcs», admet l’agente. Les membres de la patrouille verte porteront aussi une attention particulière au respect de ces consignes.

Lors du mois de mai seulement, quatre cas de morsures ont été enregistrés à Granby. L’une des victimes est un facteur, tandis que les trois autres sont des chiens.