Le président du Groupe Aluspek, Pierre Cloutier
Le président du Groupe Aluspek, Pierre Cloutier

Une aide financière pour Aluspek

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Pour poursuivre sa croissance, l’entreprise waterloise Groupe Aluspek pourra compter sur une aide du gouvernement fédéral de 86 500 $ sous forme de prêt.

Établie dans cette municipalité depuis sa fondation en 1995, la compagnie se spécialise dans la conception, la fabrication et l’installation de garde-corps en verre et en aluminium. Cette contribution de Développement économique Canada lui permettra notamment de s’équiper d’outils plus efficaces, comme des perceuses électriques CNC et une scie à onglet numérique. Ces équipements à la fine pointe représentent un investissement d’environ 120 000 $ pour l’entreprise.

Selon le président du Groupe Aluspek, Pierre Cloutier, ce coup de pouce financier vient protéger les liquidités de la compagnie et assurer son essor. 

« Si on veut faire de plus grands projets, le numérique est plus performant (...) L’équipement fait toute la différence. On est petits, mais on fait du gros travail », laisse entendre celui qui est à la tête d’une équipe de 15 employés. « Les projets sont de plus en plus complexes. Les balcons ne sont plus seulement carrés. Il y a de plus en plus d’angles. »

La compétition aussi est féroce, ajoute-t-il. « Il y a beaucoup de pression sur les prix. Il faut innover. C’est notre défi au quotidien. »

Canada et États-Unis

Avec une quinzaine de projets par année — surtout des contrats d’envergure dans le milieu résidentiel —, Aluspek exporte ses produits et son expertise depuis une quinzaine d’années. Les villes d’Ottawa et de Toronto constituent de très bons marchés à l’heure actuelle. La firme est aussi active aux États-Unis. 

« Nous avons une très bonne année. On compte beaucoup sur l’exportation pour augmenter la croissance », confie l’entrepreneur, en refusant toutefois de révéler le chiffre d’affaires d’Aluspek.

L’annonce de l’aide financière a été faite par le député fédéral de Shefford, Pierre Breton, au nom du ministre responsable de Développement économique Canada, Navdeep Bains.