Laurent Viens a remporté le prix «coup de coeur» dans le cadre du concours «village des artistes pêcheurs». Il est en compagnie du coordonnateur du Festiv'Art de Frelighsburg, François Marcotte.

Un «village d'artistes pêcheurs»

Une cabane de pêche. Quoi de plus rudimentaire? Les organisateurs du 17e Festiv'Art de Frelighsburg ont pourtant réussi à créer un réel engouement pour cinq de ces abris grâce à leur nouvel attrait: le «village des artistes pêcheurs».
Un concours où la créativité est à l'honneur, lancé en collaboration avec la pourvoirie Activités Plein Air Philipsburg. L'inauguration de ce coloré petit hameau a eu lieu, hier, sur la surface glacée du lac Champlain, à quelques pas du quai de Philipsburg.
Comment insuffler un vent de fraîcheur à la 17e mouture du Festiv'Art de Frelighsburg? C'est la question qui trottait dans la tête de François Marcotte, coordonnateur de l'événement phare de la charmante petite municipalité. L'idée de créer un concours autour de cabanes de pêche a pris naissance, par une belle journée hivernale, alors qu'il contemplait la surface gelée en face de chez lui.
«J'habite près du lac Champlain et je voyais toujours les fameuses cabanes de pêche au loin. Bon Dieu qu'elles sont laides!, lance-t-il à la blague. C'est là que j'ai décidé de me lancer dans l'aventure d'un concours pour embellir tout ça.» M. Marcotte n'a pas eu à pousser bien fort pour convaincre Angèle Breton, propriétaire de la pourvoirie Activités Plein Air Philipsburg, d'embarquer dans le projet pour le moins inusité. «Pourquoi pas? Je n'ai pas hésité. Nous devions bâtir de nouvelles cabanes pour la saison qui arrivait. Un peu de couleur, ça ne fait pas de tort!», dit-elle en riant.
Tous les détails dans notre édition de samedi