Le député de Granby, François Bonnardel, propose qu'un tronçon de la route 112 soit nommé à la mémoire de l'ex-député fédéral de Shefford, Jean Lapierre.

Un tronçon de la route 112 à la mémoire de Jean Lapierre

Pour honorer la mémoire de l'ex-député de Shefford Jean Lapierre, décédé il y a près d'un an, le député de Granby, François Bonnardel, propose de nommer un tronçon de la route 112 qui traverse la circonscription fédérale en son honneur.
« Il (Jean Lapierre) est resté la vedette de la circonscription, même après avoir quitté il y 20, 25 ans. Il aimait les gens. C'est important de l'honorer de belle façon et de trouver un message fort », a déclaré François Bonnardel à l'occasion d'un point de presse vendredi. 
La route 112 n'est pas une autoroute, a-t-il relevé, mais c'est néanmoins une route provinciale qui traverse sur une longueur de 60 km, soit de Rougemont à Stukely-Sud, la circonscription qu'a représentée Jean Lapierre à Ottawa de 1979 à 1992. 
Il serait ainsi approprié, croit le député Bonnardel, qu'un « tronçon honorifique » porte le nom de Jean Lapierre, à l'image de l'autoroute 40, qui porte par endroit le nom de Félix-Leclerc, et de l'autoroute 20, celui de Jean-Lesage.
François Bonnardel a précisé avoir communiqué « bien humblement et respectueusement » avec la famille de M. Lapierre, sa fille Marie-Anne et son fils Jean-Michel, au cours des dernières semaines pour leur soumettre l'idée. Il a ainsi reçu leur bénédiction. 
Le député de Granby a partagé son projet avec son homologue à Ottawa, Pierre Breton, et le maire de Granby, Pascal Bonin. Le ministre des Transports, Laurent Lessard, a aussi été avisé de ses démarches. 
Toponymie
François Bonnardel a eu le feu vert pour aller de l'avant. Ce qu'il a fait en adressant une demande officielle à la Commission de toponymie du Québec, qui aura à statuer sur celle-ci. 
Le député Bonnardel aimerait que des panneaux indiquant « Route Jean-Lapierre » puissent minimalement être installés aux entrées est et ouest de ce tronçon honorifique. « Mais il pourrait aussi y en avoir à plusieurs endroits pour que les gens se disent : "C'est vrai, je suis sur la route de Jean" », glisse-t-il. 
« Je pense que c'est un beau message qu'on pourrait envoyer à la famille et à la mémoire de Jean pour honorer le travail qu'il a fait pour la circonscription, pour Shefford, pour Granby », dit-il. 
Selon lui, il est important que la région pose le premier geste pour rendre hommage à Jean Lapierre. C'est ici qu'a démarré son parcours politique, fait valoir François Bonnardel. 
Selon lui, une motion sera d'ailleurs déposée la semaine prochaine à l'Assemblée nationale pour mentionner la démarche qu'il a entreprise. D'autres initiatives mises de l'avant pour honorer la mémoire de l'ex-député, également connu comme chroniqueur politique, devraient aussi être dévoilées à cette occasion. 
À l'étude
La Ville de Granby projette également rendre hommage à Jean Lapierre. « Il va y avoir une décision du conseil prise en caucus lundi », a laissé savoir le maire Pascal Bonin. Selon lui, cette décision sera rendue publique au cours des prochaines semaines. 
Si, à la suite du décès de l'ex-député, la nomination possible d'un parc ou d'un bâtiment en son honneur a été évoquée, le maire n'a pas voulu élaborer vendredi sur les options envisagées.
Jean Lapierre est décédé le 29 mars 2016, à l'âge de 59 ans, dans l'écrasement de l'avion à bord duquel il prenait place pour se rendre aux Îles-de-la-Madeleine avec plusieurs membres de sa famille afin d'assister aux funérailles de son père.