En plus d’une collecte de fonds, le ministère de la Culture et des Communications­ a octroyé en août une subvention de 261 100 $ à l’église Sainte-Anne, classée bâtiment patrimonial.

Un tout nouveau toit pour l’église de Sainte-Anne-de-la-Rochelle

Un petit miracle a frappé Sainte-Anne-de-la-Rochelle. Le village d’environ 600 âmes, en Estrie, a amassé assez d’argent pour refaire le toit de son église plus que centenaire.

En deux ans, un duo de bénévoles a récolté plus de 120 000 $ grâce à du porte-à-porte, de la sollicitation par la poste, par téléphone et des spectacles-bénéfice.

« Un tour de force, n’est-ce pas ? », laisse tomber Francine Giguère, instigatrice de la collecte de fonds avec Roméo Hudon, du Comité de gestion de l’église Sainte-Anne.

« Même si la pratique religieuse n’est pas comme ailleurs, les gens tiennent à garder leur église, dit-elle. C’est un lieu de pèlerinage et l’église est très belle. »

Des dizaines de personnes convergent en effet vers la petite municipalité le 26 juillet pour fêter sainte Anne, grand-mère de Jésus et patronne du Québec. Ils arpentent le lieu de culte classé bâtiment patrimonial, son sanctuaire, sa grotte et son chemin de croix. Des confessions en plein air, des onctions aux malades et cinq messes sont célébrées.

Les pèlerins et les paroissiens voisins ont aussi été sollicités pour contribuer aux travaux, qui doivent être réalisés à l’hiver ou au printemps. « Ça dépend du prix », dit Francine Giguère.

Subvention

La facture s’élève à environ 380 000 $ pour refaire le toit en tôle artisanale, comme l’exige le Conseil du patrimoine religieux du Québec qui, de concert avec le ministère de la Culture et des Communications, a octroyé en août une subvention de 261 100 $.

Les bénévoles n’arrêtent toutefois pas leurs activités : d’autres travaux sont nécessaires, notamment le remplacement de fenêtres, de volets et l’application de peinture. C’est pourquoi le spectacle-bénéfice La musique au cinéma sera présenté de nouveau le dimanche 10 novembre, à 14 h, à l’église.

Quatre musiciens de l’Orchestre de chambre de Granby accompagneront alors la soprano Valérie Gauvin, sous la direction de Jean Weinrich, pour célébrer la musique de film. Des extraits de cinéma seront projetés sur écran géant. Les billets coûtent 25 $ et on peut se les procurer en communiquant avec Mme Giguère au 450-539-1187.