Le marché public de Granby aura un toit sur sa tête en 2020. Le conseil municipal de Granby a décidé d’aller de l’avant avec un projet de longue date qui oscillait entre le chapiteau saisonnier ou la structure permanente.

Un toit permanent pour le Marché public de Granby en 2020

Le marché public de Granby aura un toit sur sa tête en 2020. Le conseil municipal de Granby a décidé d’aller de l’avant avec un projet de longue date qui oscillait entre le chapiteau saisonnier ou la structure permanente.

Le maire de Granby Pascal Bonin a fait part à La Voix de l’Est de la décision prise en délibéré par le conseil.

« Il y avait des projets, on a parlé aux gens du Marché public et le conseil a décidé de statuer. Il y aura une installation permanente dès l’année prochaine. Il y avait des demandes qui avaient été faites de la part du Marché public et des rencontres durant la dernière année. »

La popularité du Marché public qui s’enracine tous les samedis sur la place Johnson n’est plus à faire. Chaque année, de plus en plus de citoyens viennent y faire leurs emplettes de produits locaux. Les questions de sécurité, par exemple lorsqu’il y avait de forts vents, ont été soulevées pour changer la configuration du site. L’organisation avait même fait des demandes de subventions pour trouver une solution à plus long terme, souligne le maire.

« Le besoin est là. Il y avait le choix de poser un chapiteau pour quelques centaines de milliers de dollars ou faire la vraie job qui coûte environ 1 M$. [...] On ne souhaitait pas avoir un chapiteau sur la rue Principale. [...] Ça fait dix ans que je suis sur le conseil et ça fait dix ans qu’on parle du marché public. Ils ont été ultra dynamiques dans les dernières années alors on voulait ce qu’il y a de mieux pour le marché. »

Dans quelques années, le projet serait revenu sur la table à dessin alors qu’il aurait été question de la nouvelle place du Marché, qui remplacera la place Johnson, dans le cadre de la revitalisation du centre-ville. Le toit sur le marché s’imbrique de façon non officielle au projet de revitalisation. Il en fait partie, mais le budget ne proviendra pas de la même enveloppe.

Alléger le travail

La Voix de l’Est a appris la nouvelle au président du Marché public de Granby et producteur d’agneaux, Dominic Châtelain. Il se dit reconnaissant envers les élus pour cette décision qui viendra simplifier la vie des producteurs présents au marché. 

« Ce que ça va faire pour nous, c’est que ça va alléger beaucoup notre travail, réagit-il. On n’aura plus de petits chapiteaux à monter. Il y a la question des intempéries, mais c’est aussi un travail de moine. Il faut monter nos chapiteaux, les attacher, les fixer, deux fois par semaine. »

Et ce sans oublier bien sûr tous les produits à apporter et placer. « En ayant une structure fixe, ça va donner un coup de main à nous, les producteurs, pour pouvoir être là. »

En avril, on annonçait qu’une nouvelle plage horaire s’ajoutait aux traditionnels rendez-vous des samedis, de 8 h à 14 h. Il est désormais possible de venir acheter des produits locaux de 16 h à 20 h, les mercredis d’été. Il avait alors été question d’avoir un grand chapiteau autoportant pour la saison estivale sous lequel s’installeraient les producteurs.

La Ville était revenue sur sa décision en juin en disant qu’il n’y aurait finalement pas de grand chapiteau. M. Châtelain avait confié que d’autres solutions étaient sur la table.

Voilà que le conseil a finalement statué. « On est très heureux qu’on puisse finalement avoir un toit fixe », confie M. Châtelain.

La structure sera érigée quelque part en 2020. Il est trop tôt pour donner un échéancier, souligne Pascal Bonin. Le projet fera l’objet d’une résolution du conseil plus tard cet été ou en septembre.