La Ville de Farnham a enregistré un surplus de 802 660 $ en 2017. Cette somme permettra de financer plusieurs projets­.

Un surplus de 802 000$ en 2017 pour Farnham

La Ville de Farnham a terminé l’année 2017 avec un surplus de 802 660 $. Celui-ci permettra la réalisation de nombreux projets, dont la plupart ont déjà été identifiés. La dette nette de la municipalité atteint quant à elle plus de 16 millions de dollars.

« C’est des projets dans le but d’améliorer notre ville, la sécurité, affirme le maire de Farnham, Patrick Melchior. Je pense qu’on a fait un bon travail. »

La somme la plus importante, 350 000 $, sera accordée pour l’achat d’un camion pour ramasser les ordures ménagères ainsi que les matières recyclables et organiques. L’acquisition des bacs destinés aux matières organiques qui seront distribués aux citoyens coûtera 216 000 $.

Des travaux sur le réseau d’aqueduc dans les rues Charbonneau, Gobeil et Élizabeth, estimés à 85 000 $, seront aussi payés à même ce surplus. La caserne des pompiers sera équipée d’une génératrice au coût de 57 000 $, une acquisition qui s’inscrit dans leur nouveau plan d’intervention des mesures d’urgence.

D’autres projets, tels que l’installation d’une borne de recharge pour les véhicules électriques à l’aréna Madeleine-Auclair au coût de 9000 $ et l’achat d’appareillage de laboratoire à l’usine de traitement des eaux pour une somme de 13 000 $, seront aussi réalisés.

Dette
Les états financiers non consolidés de fonctionnement qui ont été présentés par la firme Deloitte, lundi, démontrent que la dette nette de la Ville était de 16 179 962 $ au 31 décembre 2017. Une somme d’environ 1,3 million $ a été appliquée sur la dette en 2017.

« Je pense qu’il y a lieu de la baisser et il y a des efforts en ce sens, affirme le maire de Farnham, Patrick Melchior. Il y a de gros retards à rattraper au niveau des infrastructures pour les mettre à niveau. Je compare la situation à quelqu’un qui a une maison qui veut régler son hypothèque le plus vite et il survient un dégât d’eau. Tu en mets moins sur l’hypothèque, mais tu pares à ce qui est important. »

Le maire a fait savoir qu’il espère qu’une somme de 1,4 million de dollars à 1,5 million sera consacrée à réduire la nette chaque année. « C’est ma volonté », dit-il.