Le site de la patinoire de Saint-Joachim-de-Shefford s’est enrichi de plusieurs modules temporaires de skatepark, mercredi dernier.

Un Skatepark pour les jeunes de Saint-Joachim-de-Shefford

Le site de la patinoire de Saint-Joachim-de-Shefford s’est enrichi de plusieurs modules temporaires de skatepark, mercredi dernier.

« C’est excellent, car c’est ça que les jeunes attendaient, ils avaient hâte », explique Lise Ferland, responsable des loisirs à la municipalité. 

Si ces modules seront retirés lorsque la patinoire reprendra ses droits cet hiver, ils seront entreposés et ensuite intégrés à une future structure permanente qui prendra place sur le site du terrain des loisirs, le long de la rue du même nom. 

Ce skatepark permanent pourrait être construit en 2020; la mairie réfléchira à cette question cet hiver. 

« On était conscients que pour nos jeunes ados, on n’avait pas d’activités adaptées à leur âge, explique le maire René Beauregard. L’hiver dernier, j’étais allé faire mon tour à l’école, et [plusieurs] m’avaient parlé de cette demande-là [de skatepark]. Je leur avais demandé de m’arriver avec une demande écrite, ce qu’ils ont fait. Je voulais qu’ils s’approprient ce projet-là. J’étais bien content qu’ils aient pris ça au sérieux. C’est important de se reconnecter avec nos jeunes. » 

Il se dit d’ailleurs « très fier » de la mobilisation des jeunes. En octobre 2018, Zachary, Raphaël, Jean-Christophe et Ève s’étaient présentés à la séance du conseil municipal avec une pétition regroupant 240 noms. 

Les modules du skatepark ont été acquis auprès de l’entreprise Simexco, de Sainte-Julie, au coût de 22 500 $. Par ailleurs, le nouveau cours d’initiation à la planche à roulettes jouit d’une grande popularité puisque 21 jeunes et moins jeunes (!) y participent.