Le conifère est confortablement installé sur des madriers de bois qui dépassent du sixième et dernier étage de l’édifice.

Un sapin... dans une drôle de posture !

Difficile de retenir son sourire lorsque l’on voit ce sapin qui semble flotter à côté du CHSLD Horace-Boivin, en construction sur le boulevard Leclerc, à Granby.

Le conifère est confortablement installé sur des madriers de bois qui dépassent du sixième et dernier étage de l’édifice. 

C’est pratique courante pour l’entreprise Construction Longer, en charge des travaux, d’installer un sapin sur ses gros chantiers durant la période des Fêtes, indique la chargée de projet Julie Fouquet. 

« C’est pour faire un petit clin d’œil, amener un peu de joie sur le chantier. Et ça fait jaser. » Définitivement, le sapin attire le regard et les commentaires. 

« Si ça met de la gaieté dans le cœur des travailleurs, c’est une bonne idée », retient Marc Breton, de la Fondation Horace-Boivin, promoteur du projet de CHSLD. 

Petit extra : le sapin s’illumine en soirée.