Coordonnatrice aux ventes, Mélanie Roy affirme que le salon alimentaire annuel de Dubé Loiselle prend un virage vert cette année, notamment avec la distribution de 1000 bouteilles réutilisables.

Un salon alimentaire à saveur écolo

GRANBY — Nouveau commerce participant au mouvement #RemplisVert, le distributeur alimentaire Dubé Loiselle a décidé de saisir l’opportunité pour imposer un virage écolo à son salon alimentaire annuel.

Terminées les quelque 1800 bouteilles d’eau en plastique à usage unique qui sont habituellement distribuées lors de cet événement d’une journée auquel sont conviés les clients, fournisseurs et employés de l’entreprise granbyenne. Environ 1000 bouteilles réutilisables seront plutôt remises aux participants à l’occasion de la prochaine édition du salon, le 14 mars à Saint-Hyacinthe.

Et, pour marquer le coup, Dubé Loiselle a invité la famille Russell, ces jeunes entrepreneurs originaires de Windsor, dans les Cantons-de-l’Est, à l’origine du mouvement #RemplisVert, à venir remettre les bouteilles, explique Mélanie Roy, coordonnatrice aux ventes Chez Dubé Loiselle.

« On est très fier de s’associer à eux parce qu’on trouve que c’est un beau projet. Les jeunes travaillent fort. Ça nous permet de donner un coup de main à une belle génération qui s’en vient », lance-t-elle.

Vague

Le mouvement #RemplisVert a vu le jour en juin 2019 dans le cadre de la « Grande journée des petits entrepreneurs ». Le projet mis de l’avant par les six enfants de la famille Russell, âgés de 6 à 14 ans, visait à inviter les gens à réduire leur consommation d’eau dans des bouteilles de plastique pour favoriser plutôt l’eau du robinet. Ils ont développé et produit des autocollants vendus aux commerces qui, en l’apposant dans leur vitrine, indiquent aux passants qu’ils sont les bienvenus pour remplir leurs bouteilles d’eau réutilisables.

L’initiative a fait boule de neige : près de 500 autocollants ont aujourd’hui été vendus, s’est réjoui jeudi en entrevue l’aîné de la fratrie, Arnaud Russell, 14 ans. Le rayonnement de #RemplisVert a atteint différentes régions du Québec. Une poignée de commerces à Granby, Cowansville, Bromont, Waterloo et Saint-Étienne-de-Bolton affichent d’ailleurs les couleurs du mouvement et ouvrent leur porte aux passants et cyclistes assoiffés.

« On ne s’attendait pas à ce que ça prenne autant d’ampleur, affirme Arnaud. On avait créé ça pour la journée des petits entrepreneurs... »

Mais l’engouement suscité donne des ailes à la famille. « C’est une opportunité pour nous de se faire connaître, relève le jeune entrepreneur au sujet de l’invitation de Dubé Loiselle. Mais c’est aussi l’fun de savoir qu’ils ont modifié leurs habitudes avec la distribution de bouteilles réutilisables. »

Un geste de plus

Mélanie Roy précise qu’un kiosque sera mis à la disposition des initiateurs du mouvement #RemplisVert afin qu’ils présentent leur projet aux représentants des quelque 400 à 500 commerces qui seront sur place. Ceux-ci proviendront de différentes régions, dont les Laurentides, l’Outaouais et Québec. Ils pourraient à leur tour permettre au mouvement d’étendre ses racines.

Les bouteilles réutilisables remises par le distributeur alimentaire sont commanditées par 10 de ses fournisseurs majeurs, explique la coordonnatrice des ventes. Selon elle, des distributrices d’eau de 18 litres seront mises à la disposition des participants du salon alimentaire, à l’occasion duquel les nouveautés sont généralement présentées.

« Cette année, on a pris la décision de prendre un virage vert pour faire notre petit bout de chemin, nous aussi, et qu’il y ait le moins possible de bouteilles d’eau en plastique sur place. Les autres années, il y en avait énormément », fait valoir Mme Roy.

Arnaud Russell assure que ce qu’il a initié avec ses frères et sa sœur n’a pas fini de faire de la route. Les jeunes entrepreneurs ont beaucoup de projets en tête pour la suite des choses. Idéalement, le mouvement s’imposera davantage dans les grandes villes, comme Montréal et Québec, dit-il.