Les policiers vont poursuivre leurs efforts pour freiner les infractions au Code de la sécurité près des écoles.

Un relâchement flagrant dans les zones scolaires

Trois semaines après le retour en classe, certains automobilistes semblent avoir perdu leurs bonnes habitudes quand ils roulent dans les zones scolaires. C'est du moins le constat des policiers de Granby, qui ont remis plus de 200 contraventions pour des excès de vitesse près des écoles depuis la rentrée.
Pendant une opération radar qui a duré une heure et demie mardi matin, les agents postés dans le boulevard Mountain, près de l'école primaire Parkview, en ont distribué 13. La plupart des contrevenants interceptés roulaient à près de 50 km/h alors que la limite permise est de 30 km/h.
« Près de 20 km/h au-dessus de la limite, c'est beaucoup, affirme Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. On se rend compte qu'il y a un relâchement flagrant dans les zones de 30 km/h. »
Lors des premiers jours d'école, les automobilistes ont levé le pied, mais ils sont maintenant nombreux à ne plus respecter la limite.
Depuis la rentrée, les policiers ont réalisé plus de 110 heures de surveillance près des écoles primaires et secondaires, du Cégep de Granby et du Centre régional intégré de formation. C'est ainsi que plus de 200 contraventions ont été délivrées.
« C'est important de respecter les limites de vitesse pendant toute l'année. Avec le changement d'heure qui approche, il fera noir plus tôt, donc il faut faire encore plus attention dans les zones scolaires », prévient l'agent Rousseau, invitant les automobilistes à respecter le Code de la sécurité routière, dont les traverses piétonnières.
Le portrait s'améliore
Notons que le portrait s'est tout de même amélioré au cours des dernières années. 
En 2014, pendant le premier mois de la rentrée, les policiers avaient donné près de 400 contraventions pour des excès de vitesse. L'année suivante, le chiffre avait chuté à près de 300. En 2016, le portrait était pratiquement le même que cette année avec plus de 200 contraventions décernées en septembre. 
Les policiers ont fait savoir qu'ils poursuivront leurs efforts pour freiner­ les infractions près des écoles.