Six citoyens du secteur des rues Bernier, Bégin, Roy et St-Viateur ont été la cible de malfrats, le 1er juin. Des pneus ont notamment été crevés.
Six citoyens du secteur des rues Bernier, Bégin, Roy et St-Viateur ont été la cible de malfrats, le 1er juin. Des pneus ont notamment été crevés.

Un quartier de Granby visé par des malfrats

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Une bien mauvaise surprise attendait la Granbyenne Émilie St-Jean, la semaine dernière, lorsqu’elle a voulu prendre le volant de sa voiture. Des malfaiteurs avaient volontairement crevé deux pneus. Et elle n’est pas la seule. Au moins cinq autres citoyens du secteur ont été la cible de ces voyous.

«J’étais vraiment fâchée parce que mes pneus étaient neufs. Je les ai achetés la semaine passée», explique-t-elle. Deux pneus étaient complètement dégonflés après avoir été crevés à l’aide d’une lame, illustre-t-elle.  

«J’ai dû faire remorquer ma voiture jusqu’au garage. Les pneus ne pouvaient pas être réparés donc ils ont été changés», explique la citoyenne dont la propriété est située sur la rue St-Viateur. 

La femme a rapidement constaté qu’elle n’était pas la seule victime de ces malfrats. Au moins cinq autres citoyens des rues Bégin, Bernier, Roy et St-Viateur ont reçu leur visite. Des véhicules ont été endommagés: des pneus ont été crevés et des vitres ont été brisées. Des boîtes aux lettres ont aussi été saccagées. 

«Au début, on se demande si c’est nous qui sommes visés, mais quand on s’est rendu compte que d’autres voisins l’ont été et que c’est le quartier au complet qui a été visé, c’est moins inquiétant», estime Mme St-Jean. 

La vitre de cette voiture a été brisée par les malfaiteurs. 

Les crimes auraient été commis dans la nuit du 1er juin. Les policiers de Granby sollicitent l’aide de la population pour retracer les auteurs de ces méfaits. Il s’agirait de deux hommes âgés d’environ 18 ans.

Toute information à leur sujet peut être transmise à la détective Stéphanie Lapierre à stlapierre@granby.ca ou au 450 776-8333 au poste 3609. L’information peut aussi être transmise anonymement à Échec au crime au 1 800 711-1800.

Les policiers invitent également les citoyens qui ont été victimes des malfaiteurs durant cette même nuit à communiquer avec eux au 450 776-3333.