La Ville de Farnham a accepté de vendre un terrain du boulevard Magenta à l’entreprise Flexpipe.
La Ville de Farnham a accepté de vendre un terrain du boulevard Magenta à l’entreprise Flexpipe.

Un projet de construction pour Flexpipe

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
L’entreprise Flexpipe de Farnham planche sur un projet de construction d’une nouvelle usine. Bien que la nouvelle ne soit pas confirmée par l’entreprise, la Ville de Farnham a consenti à lui vendre un terrain dans le parc industriel. Flexpipe dispose d’un an pour lancer la construction d’un bâtiment.

L’entreprise spécialisée dans la fabrication d’équipements modulaires sur mesure pour les industries occupe actuellement deux bâtiments situés côte à côte sur le boulevard Magenta.

Ces immeubles sont la propriété du Fonds de développement Farnham-Rainville qui a le mandat de promouvoir et de stimuler le développement et l’expansion industrielle et économique en mettant à la disposition des entreprises des bâtiments à caractère industriel

La Ville de Farnham a accepté, par voie de résolution lundi soir, de vendre un terrain d’une superficie d’un peu plus de 43 000 pieds carrés, dont elle est propriétaire, à l’intersection du boulevard Magenta et de la rue John-Bowker.

Le prix de vente a été fixé à 0,60 $ du pied carré, ce qui représente une transaction de près de 26 000 $.

Contacté par La Voix de l’Est, le cofondateur de Flexpipe, Julien Depelteau, a fait savoir qu’il préférait attendre que certaines étapes soient franchies avant de discuter du projet publiquement.

La signature de l’acte notarié devra être faite au plus tard le 1er mai 2020, selon les conditions établies par la Ville.

Quant à la construction du bâtiment, elle devra débuter dans l’année qui suit la signature, toujours à la demande des autorités municipales.