Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, a annoncé une aide financière du gouvernement du Québec pour appuyer les travaux d’agrandissement d'Innova.
Le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, a annoncé une aide financière du gouvernement du Québec pour appuyer les travaux d’agrandissement d'Innova.

Un projet d'agrandissement de 5,5 millions $ pour Innova

À l’étroit dans ses installations, l’entreprise Produits de services publics Innova a lancé des travaux d’agrandissement qui lui permettront de doubler sa superficie. Cela entraîne un investissement de 5,5 millions $, selon le président-directeur général de la PME granbyenne, Martin Dufour.

L’annonce a été faite lundi en présence du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, et du ministre des Transports et député de Granby, François Bonnardel. 

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 1,76 million $ à l’entreprise du boulevard Industriel.

« Avec cet agrandissement de 5,5 millions $, nous allons être capables de répondre à la croissance de la demande autant au Canada qu’ailleurs dans le monde », a souligné lors d’un point de presse M. Dufour.

Innova est spécialisée dans la conception, la fabrication, la distribution et l’entretien de pièces et d’équipements spécialisés et de sécurité. Elle est entre autres connue pour ses systèmes de garde-corps et de potence. Ces systèmes sont par exemple utilisés pour assurer la sécurité des travailleurs qui oeuvrent dans les trous d’homme. Ses produits trouvent preneurs partout sur la planète. 

Innova réalise environ le quart de ses ventes au Canada. L’entreprise est particulièrement présente en Europe et en Australie. Elle a aussi réalisé une percée en Amérique du Sud. Au total, elle exporte dans une vingtaine de pays. 

« Ce qui nous rend uniques des autres manufacturiers, c’est que nos produits sont fabriqués selon les normes les plus sévères. On rencontre toutes les normes sur la planète », fait valoir Martin Dufour. 

Le ministre des Transports et député de Granby, François Bonnardel, et le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, ont annoncé une aide financière à la PME Innova, présidée par Martin Dufour (au centre).

Nouvelles installations

Les travaux d’agrandissement de l’usine, où travaille une cinquantaine de personnes, sont déjà en cours depuis novembre dernier. Si tout se déroule comme prévu, les nouvelles installations seront opérationnelles à partir de mai 2020. Le projet devrait permettre la création de neuf emplois, souligne le PDG. 

Selon lui, la PME est « constamment en mode innovation ». À preuve, une partie du nouvel espace créé sera utilisée pour acquérir des « équipements innovants » qui permettront la mise en place d’un banc de test et d’un laboratoire qui « serviront de tremplin pour l’amélioration des produits existants et pour l’élaboration de produits futurs ». 

Autre nouveauté : l’Académie Xtirpa agira à titre de centre de formation de « classe mondiale », relève Martin Dufour. « En tant que leader dans notre domaine, nous devions nous doter d’un outil éducatif afin d’aider les utilisateurs et les partenaires à améliorer leurs connaissances théoriques et pratiques sur les méthodes et équipements utilisés en espace clos et protection de chute », fait-il valoir. 

Il est aussi visé d’élargir la gamme de produits. « Présentement, on est restreints par l’espace. On va faire des structures de plus en plus grandes, ce qui demande de plus en plus de place. L’industrie de la sécurité est en plein essor. On a beaucoup de produits désuets. On est là pour les moderniser », explique le dirigeant d’entreprise.

Innova a été fondée il y a un peu plus de 20 ans par Martin Dufour et Denis Poissant. Ce dernier a toutefois pris sa retraite il y a deux ans, de sorte que Martin Dufour est désormais l’unique actionnaire de l’entreprise. 

Le PDG a d’ailleurs souligné lundi que l’entreprise, qui a vu le jour dans le sous-sol d’un duplex, a fait beaucoup de chemin au cours des deux dernières décennies. Elle est aussi détentrice de plusieurs brevets de conception, notamment pour le système d’équipement de sauvetage en espace confiné, Xtirpa.

« On a emménagé en 2012 sur le boulevard Industriel et en 2020, huit ans plus tard, on double la superficie », se réjouit Martin Dufour. 

Aide financière 

L’aide gouvernementale annoncée lundi se décline en deux volets : le ministère de l’Économie et de l’Innovation octroie deux prêts totalisant 800 000 $ par l’entremise du programme ESSOR, tandis qu’Investissement Québec accorde un prêt de 213 000 $ ainsi qu’une garantie de prêt d’une valeur de 667 000 $ par le biais de ses fonds propres.

Le secteur manufacturier est « un moteur » de l’économie québécoise, a fait valoir le ministre Pierre Fitzgibbon. 

« Le dynamisme manufacturier, on le doit à des entreprises, comme Innova, qui misent sur l’innovation pour se démarquer et croître davantage », a-t-il déclaré. 

L’entreprise a réussi « à s’allier de solides partenaires financiers autour de son projet », a pour sa part souligné le directeur régional Rive-Sud et Montérégie chez Investissement Québec, Patrick Guilbault.

« Cet événement couronne des années d’efforts, mais c’est aussi le début de la suite de cette belle aventure qui fait d’Innova une entreprise moderne et innovante », conclut Martin Dufour.

Les travaux d’agrandissement de l’usine Innova, où travaille une cinquantaine de personnes, sont déjà en cours depuis novembre dernier. Si tout se déroule comme prévu, les nouvelles installations seront opérationnelles à partir de mai 2020.