L’accusé, Alexandre Russell
L’accusé, Alexandre Russell

Un pompier de Marieville accusé d’avoir agressé deux adolescentes

Un pompier de Marieville, en Montérégie, fait face à la justice pour des accusations d’agression sexuelle et de leurre informatique, des crimes qui auraient été commis à l’égard de deux jeunes adolescentes.

La SQ a procédé à l’arrestation d’Alexandre Russell, 40 ans, le 4 juin dernier, en lien avec le dépôt d’une plainte d’une adolescente.

Il a ensuite été accusé de contacts sexuels à l’égard d’un enfant de moins de 14 ans, de leurre informatique, d’avoir transmis du matériel sexuellement explicite à une personne de moins de 16 ans et d’agression sexuelle. Il a été libéré sous conditions.

M. Russell avait déjà comparu en cour une première fois, en octobre 2019, pour des gestes similaires concernant une autre présumée victime. Il fait face en tout à 10 accusations. Les crimes auraient été commis dans les années 2000 et 2010.

Suspension

Pompier à Marieville depuis 2003, il a été suspendu l’an dernier jusqu’à la conclusion d’une enquête administrative. Dans un communiqué, la Ville de Marieville, qui dit attendre des documents légaux avant de prendre une décision concernant son statut, a exprimé ses sympathies envers les plaignantes et leurs proches.

«Nos premières pensées vont aux présumées victimes et à leurs familles, écrit le directeur général Joël Bélanger. De tels agissements ne reflètent en aucun cas les valeurs de la Ville et de ses employés et ces révélations viennent jeter un éclairage nouveau sur l’affaire. Les fautes alléguées sont graves et inadmissibles.»