Laurier Poulin avait été trouvé coupable d’agression sexuelle sur deux mineures au palais de justice de Granby.

Un pédophile écope de 57 mois de prison

Odieux. Impensable. Inimaginable. C’est avec ces mots que le tribunal a qualifié les agressions sexuelles commises par un homme de 58 ans sur deux mineures.

Laurier Poulin, de Stanbridge East en Montérégie, a été condamné vendredi à 57 mois de prison pour avoir agressé sexuellement deux jeunes filles pendant plusieurs années à partir de 2008.

« Il n’y a pas de mot pour décrire l’horreur que vous avez fait vivre [aux victimes] », a souligné la juge Julie Beauchesne, de la Cour du Québec, en rendant sa sentence à l’homme à la barbe et aux cheveux blancs.

La juge a évoqué « des gestes impensables » ainsi que des circonstances « inimaginables » qu’une ordonnance de non-publication empêche de dévoiler en détail.

Rapport négatif

M. Poulin n’a de plus exprimé que peu de remords. « Rarement un rapport présentenciel a été aussi négatif », a dit la juge. L’homme a notamment rejeté le blâme sur les plaignantes parce qu’elles étaient « attirantes ».

« J’espère que votre période de détention vous permettra de recevoir de l’aide et de comprendre que vos gestes étaient odieux. »

Laurier Poulin, qui était détenu depuis son arrestation et n’avait pas d’antécédent judiciaire, sera inscrit à perpétuité au registre des délinquants sexuels. Il lui sera également interdit, à sa sortie de prison, d’être en présence de mineurs.