Le Service des incendies de Granby a un nouveau camion autopompe dans sa flotte. Sur la photo, le directeur intérimaire du service, Simon Boutin et le chef aux opérations, Bruce Judge.

Un nouveau véhicule à la caserne

Le Service des incendies de Granby a un nouveau véhicule dans sa flotte. Un camion autopompe acquis pour plus de 500 000 $ remplacera celui datant de 1989 qui sera offert à une commune d’Haïti.

Le véhicule construit en 2018 a été livré le 28 mai au service des incendies. Depuis, les employés du garage municipal installent les différents équipements qui le rendront opérationnel. Le véhicule a également été lettré aux couleurs du service granbyen, énumère Bruce Judge, chef aux opérations au service des incendies.

Le camion autopompe, qui est toujours le premier véhicule à se diriger sur les lieux d’une intervention, a été conçu aux États-Unis (le châssis), puis a été expédié à l’entreprise Camions Carl Thibault, qui a pignon sur rue à Pierreville. Elle a eu le mandat de construire, d’aménager et d’équiper le véhicule. « C’était d’aller chercher le meilleur camion pour nos besoins en respectant le budget », indique le chef Judge, qui travaille sur ce projet depuis un an et demi.

« Il n’y a pas de superflu, renchérit Simon Boutin, directeur intérimaire du Service des incendies de Granby. Ce qu’il y a sur le camion, c’est ce que les pompiers utilisent quotidiennement. »

Le véhicule comporte davantage d’espace et des sièges pouvant accueillir cinq passagers. Chaque compartiment de rangement a été pensé et optimisé pour maximiser l’espace qu’offre le camion. L’autopompe comporte également un système permettant d’asperger les flammes d’une solution laiteuse (mousse) qui est plus pénétrante et qui empêche l’incendie de s’allumer à nouveau, explique M. Boutin. Deux camions du service sont déjà équipés de cette technologie.

Les opérateurs de pompe suivent ces jours-ci une formation d’appoint d’une durée de trois heures pour être fin prêts à utiliser le nouveau véhicule. Le fonctionnement est sensiblement le même, mais comporte certaines variantes.

« Quand nous avons de nouveaux équipements, il y a toujours une formation offerte aux pompiers pour assurer leur santé et leur sécurité », indique le directeur intérimaire.

Les pompiers appelés pour un incendie mais qui ne sont pas des opérateurs de pompe doivent aussi se familiariser avec le nouveau véhicule pour s’assurer de savoir où sont placés les différents équipements et l’inventaire.

Le camion, dont le coût d’acquisition grimpe à 586 541 $ (taxes incluses), devrait être en service à compter de la mi-juillet.

Expédié en Haïti
Le camion autopompe qui a atteint sa durée de vie utile pour le service des incendies ne sera pas mis au rancard pour autant. Le vieux véhicule sera expédié à Carrefour, en Haïti. « Il est encore en bon ordre, mais il ne répond plus aux critères de nos assurances, qui ne sont pas les mêmes que là-bas », explique M. Boutin.

La Ville de Granby a accepté d’offrir le véhicule, d’une valeur de 5000 $, à cette commune du pays des Grandes Antilles avec qui elle est liée dans le cadre d’un protocole de jumelage et de coopération. Le transport du véhicule jusqu’en sol haïtien sera organisé par la commune qui assumera les frais.

Par le passé, des habits de combat du service des incendies ont été acheminés en Haïti.