Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les travaux d’aménagement du nouveau terrain de baseball waterlois sont terminés «à 90 %», dit Jocelyn Bélisle.
Les travaux d’aménagement du nouveau terrain de baseball waterlois sont terminés «à 90 %», dit Jocelyn Bélisle.

Un nouveau terrain de baseball à Waterloo cet automne

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Annoncé depuis plusieurs années, le nouveau terrain de baseball de Waterloo, derrière l’école secondaire Wilfrid-Léger, pourrait être opérationnel à l’automne.

Les travaux d’aménagement entamés l’été dernier sont terminés «à 90 %», indique Jocelyn Bélisle, un avocat waterlois très impliqué dans ce projet et dans sa communauté.

«On pourrait y jouer déjà, mais il est préférable d’attendre que tout soit fait, notamment l’ensemencement [du gazon]», indique-t-il.

La toiture des abris des joueurs, les cabanons de remisage, l’éclairage, les estrades et le panneau indicateur restent aussi à être installés, ce qui pourrait être fait d’ici «la fin de l’été ou l’automne».

Sport-étude

En attendant, l’Association de baseball mineur de Waterloo a été créée et reçoit déjà des demandes pour des ligues «adultes». Elle est aussi à la recherche d’un nom d’équipe, et de coachs.

Jocelyn Bélisle rappelle aussi la possibilité d’un programme de sport-étude dédié au baseball à Wilfrid-Léger. Une rencontre à ce sujet, et pour faire le bilan des travaux en cours, est prévue à la mi-avril avec le centre de services scolaire du Val-des-Cerfs.

Évidemment, cette option ne serait pas disponible avant au moins l’année scolaire 2021-2022, précise l’avocat.

«C’est un beau projet dont les résultats dépassent nos espérances, dit M. Bélisle. Et ça s’est fait rapidement. La preuve que quand on veut, on peut!»

Fonds

Le terrain a pu voir le jour grâce à l’appui de la Ville de Waterloo, d’Entraide jeunesse François Godbout, du centre de services scolaire du Val-des-Cerfs et d’une foule de partenaires, dont Desjardins, des organismes locaux et la députée de Brome-Missisquoi Isabelle Charest.

En tout, le coût total du projet avoisine le million de dollars, dit Jocelyn Bélisle, qui précise qu’il manque d’ailleurs «un peu de fonds» pour achever l’installation.

«On aimerait aller en campagne de financement, mais on ne peut pas à cause de la COVID.» Il estime que le terrain de baseball waterlois sera «très utilisé».

«C’est un sport qui gagne beaucoup en popularité et qui coûte moins cher à pratiquer et en infrastructures, dit-il. C’est aussi moins prenant pour les parents et il y a moins de pression sur les joueurs qu’au hockey. On veut leur laisser le soin de s’amuser.»