Carole Gatien, Stéphanie Jetté et Patrick St-Laurent de Granby Industriel planchent sur l’événement Emplois et recrutement Granby 2019, prévu le 24 avril prochain.

Un nouveau rendez-vous de l’emploi à Granby

Nouvelle clientèle cible et éventail accru d’entreprises : la stratégie de recrutement de main-d’œuvre Destination Granby, mise en place par Granby Industriel, élargit ses horizons. Un nouvel événement, Emplois et recrutement Granby 2019, se déroulera le 24 avril prochain.

Si Destination Granby visait à l’origine à attirer les immigrants dans la région, le prochain rendez-vous de l’emploi a de nouveau cette cible, mais il s’adresse en outre aux étudiants en voie de diplomation à la recherche d’un emploi ou encore d’un stage ainsi qu’aux chercheurs d’emploi de Granby et de la région, a souligné vendredi la conseillère aux communications à Granby Industriel, Carole Gatien.

Cette fois-ci, ce ne sont d’ailleurs pas seulement les entreprises industrielles de Granby qui sont invitées à participer à l’événement, mais bien toutes les entreprises de la Haute-Yamaska œuvrant dans différents secteurs, allant du commerce de détail aux services en passant par les PME manufacturières, a pour sa part souligné Stéphanie Jetté, conseillère aux industries.

« Inutile de dire que l’enjeu de la main d’œuvre est d’actualité. C’est une problématique dans la région comme ailleurs. Il y a deux ans, le conseil d’administration a statué que l’enjeu de la main d’œuvre est devenu primordial. Il a été décidé qu’on devait mettre en place des actions pour aider les entreprises dans ce défi qu’elles avaient », a relevé le directeur général de Granby Industriel, Patrick St-Laurent.

Jumelage

Dans le cadre de cette nouvelle formule, plusieurs démarches ont été effectuées pour rejoindre un large bassin d’étudiants des secteurs professionnels, techniques et universitaires. Les institutions d’enseignement des régions de Montréal, de la Montérégie, de l’Estrie ainsi que du Centre-du-Québec ont été interpellées. Des pourparlers sont aussi en cours avec la commission scolaire du Val-des-Cerfs pour inviter des élèves en formation semi-spécialisée et en préparation au marché du travail, souligne Carole Gatien.

Le transport et le dîner seront même fournis aux étudiants et aux immigrants qui proviennent de Montréal et la Rive-Sud, note Stéphanie Jetté. L’événement se déroulera au centre des congrès de l’Hôtel Castel à Granby, de 13 h à 17 h.

En plus du matériel promotionnel produit et distribué dans un vaste rayon, Granby Industriel participera à deux événements d’emploi à Montréal au cours des prochaines semaines pour intéresser les chercheurs d’emploi au rendez-vous de Granby.

Contrairement aux salons de l’emploi plus traditionnels, un jumelage sera préalablement réalisé entre les candidats potentiels et les entreprises dans le cadre d’Emplois et recrutement Granby 2019. Une particularité qui a déjà fait ses preuves, assure Carole Gatien.

Selon elle, les trois dernières éditions de Destination Granby ont à ce jour permis d’attirer 230 candidats, d’embaucher 24 personnes et de régionaliser 16 personnes immigrantes et leurs familles, qui étaient auparavant à Montréal.

L’organisme SERY est un des partenaires de Granby Industriel lors de ces opérations. La Chambre de commerce Haute-Yamaska participe aussi à la promotion et au recrutement des chercheurs d’emplois, ainsi que des entreprises, souligne la conseillère aux industries.

À Paris

Selon Patrick St-Laurent, la stratégie Destination Granby jouit d’un budget global d’environ 170 000 $, réparti sur deux ans, dont quelque 80 000 $ proviennent de Desjardins, dans le cadre du Fonds de développement des régions.

Une quarantaine de places étant réservées pour les entreprises, celles-ci sont invitées à s’inscrire à Emplois et Recrutement Granby 2019, au coût de 150 $ et avant le 5 avril, auprès de Stéphanie Jetté ou de Carole Gatien. Les étudiants et chercheurs d’emploi doivent aussi obligatoirement s’inscrire, aussi avant le 5 avril, en faisant parvenir leur curriculum vitæ à info@granby-industriel.com afin que des jumelages puissent être créés avec les entreprises.

« On aime autant garder ça plus modeste pour bien cibler et créer des jumelages que de voir trop grand et perdre la vocation première de l’événement », a expliqué la conseillère aux communications.

Granby Industriel participera en outre, à l’instar de l’an dernier, aux deux missions de recrutement de travailleurs spécialisés aux Journées Québec à Paris prévues en juin et en décembre prochain. Quelques places sont encore disponibles pour des entreprises locales.

« Nous sommes là en support pour vendre la région », a précisé le DG de Granby Industriel. Une opération séduction qui peut faire la différence pour les chercheurs d’emploi français prêts à venir s’établir au Québec, a constaté Carole Gatien.