Plus de 460 personnes ont visité le Salon événement emploi de Brome-Missisquoi, jeudi, où 970 emplois étaient offerts.

Un nouveau record pour le salon événement emploi de Brome-Missisquoi

Pas moins de 61 entreprises et organismes étaient présents au 13e Salon événement emploi de Brome-Missisquoi, jeudi, ce qui représente un nouveau record. Alors que 970 emplois étaient proposés, seules 468 personnes ont visité le Salon.

Avec pour thème « Trouve un emploi qui te ressemble », l’événement s’est tenu sur la glace du Pavillon des sports Roland-Désourdy, à Cowansville, ce qui a permis l’inscription d’une vingtaine d’entreprises supplémentaires comparativement aux années précédentes, lorsque le Salon prenait place à la polyvalente Massey-Vanier.

Dans ce vaste lieu, il y avait de l’espace pour circuler et pour accueillir autant de kiosques qu’on le désirait.

970 emplois
Avec un taux de chômage d’à peine plus de 4 % en Montérégie, les besoins sont tels que des employeurs de partout dans Brome-Missisquoi, mais aussi de Granby et de Rougemont tentent d’attirer les travailleurs.

Ces 61 organisations ont offert sur place 970 emplois très diversifiés, tant en service à la clientèle qu’en usine.

Puisque la main-d’œuvre est une denrée rare dans la région, le salon a prolongé ses heures d’ouverture en soirée dans l’espoir d’attirer également les travailleurs souhaitant explorer de nouveaux horizons ou savoir quels emplois sont disponibles sur le marché.

Pour courtiser encore plus les visiteurs, quelques employeurs ont présenté une vidéo corporative de leur entreprise et répondu aux questions des gens dans la section « découvertes » du Salon, une nouveauté 2018.

Les vidéos corporatives sont aussi disponibles sur le site web du Salon événement emploi, qui a changé son visuel cette année et amélioré les fonctionnalités de son site.

Placement en ligne
Le Service externe de main-d’œuvre (SEMO) était sur place avec des ordinateurs portables pour sensibiliser les visiteurs et les exposants sur l’importance de leur présence sur la plateforme Placement en ligne.

« C’est une structure de Services Québec. Il s’agit d’une banque de candidatures et une banque d’employeurs, explique Yvan Cloutier, du SEMO. C’est de plus en plus à la mode d’avoir son profil de placement en ligne. On ne met pas le CV au complet, mais des informations qui vont être significatives pour le poste sur lequel on postule. »

Plusieurs profils peuvent être créés en fonction des divers champs d’intérêt, tant du côté des candidats que des employeurs. Le site propose alors des suggestions aux employeurs et aux employés, un peu à la façon d’une agence de rencontre.