Le paysage de l’ancien golf de Lac-Brome aura cette allure avec le déploiement du projet immobilier haut de gamme l’Art de vivre.

Un nouveau projet immobilier haut de gamme à Lac-Brome

Le paysage de l’ancien golf Lac-Brome s’apprête à changer. Un projet immobilier haut de gamme, baptisé l’Art de vivre, y a pris son envol. Et l’engouement semble être au rendez-vous, selon l’un des promoteurs, Guillaume Lemieux.

« On a déjà 20 % (des terrains) de vendus et nos rues ne sont même pas terminées encore. On est choyés par les ventes actuelles et même surpris. On lance officiellement le projet demain (ce jeudi) », s’est réjoui M. Lemieux en entrevue à La Voix de l’Est.

Selon lui, l’Art de vivre se déploiera sur une propriété bucolique et semi-boisée de 100 acres. Près de 50 terrains, d’une superficie variant entre 1,24 et 2,47 acres, y sont mis en vente.

Le projet est en préparation depuis trois ans, soit depuis la fermeture du club de golf. « C’est à l’entrée de Lac-Brome. Tout le monde passe par là. C’est très important que ça soit un projet qui se tienne, que ça soit beau. Les terrains vont offrir des vues à couper le souffle. C’est un des beaux spots de la place », dit Guillaume Lemieux, aussi président d’Excavation G.A.L., à Lac-Brome.

Selon lui, l’aménagement des rues, où les résidences seront notamment disposées pour favoriser les vues, est actuellement en cours. Les travaux devraient être complétés dans environ trois semaines. Une première couche d’asphalte sera appliquée le printemps prochain. La construction des premières résidences, dont la valeur oscillera entre 500 000 $ et un million $, sera aussi lancée à ce moment.

Si l’intérêt pour ce type d’environnement ne se dément pas, Guillaume Lemieux, qui fait équipe avec Marc Brochu dans ce projet, estime que la quasi-totalité des terrains pourrait être vendue d’ici 24 mois.

Environnement

Le duo de promoteurs a travaillé avec les architectes de Jubinville et Associés, de Sherbrooke, qui ont conçu quatre styles architecturaux «contemporains et minimalistes».

« Mais ça peut fonctionner si quelqu’un arrive avec ses plans et que ça rentre dans nos critères et le style de notre projet. Notre réglementation est quand même assez exigeante au niveau des pentes de toit, des revêtements, des couleurs, ainsi de suite », fait valoir M. Lemieux.

Ce dernier souligne que 15 acres ont été cédés à la Ville de Lac-Brome en guise de contribution aux fins de parc. Quelque 80 acres de terrain situés en milieu humide ont également été remis à la Fondation des terres du lac Brome pour en assurer la préservation.

Un maximum d’arbres devrait par ailleurs être préservé dans le cadre du projet immobilier. « Il est précisé dans nos règlements qu’il n’est pas permis de couper des arbres, à moins d’en replanter. Il y a aussi des terrains qui sont plus boisés que d’autres. C’est un ancien terrain de golf. Notre but, c’est de garder au maximum les arbres et la topographie du terrain », dit le promoteur.

Guillaume Lemieux glisse en outre que les promoteurs de l’Art de vivre devraient annoncer au cours des prochaines semaines une initiative environnementale qui ne devrait pas passer inaperçue. Il n’a pas voulu en préciser la nature mercredi.

Les retraités ou semi-retraités représentent en majorité la clientèle visée.

« Le lancement du projet l’Art de vivre est une excellente nouvelle pour Lac-Brome, puisque l’arrivée de nouveaux résidents contribuera à optimiser la vitalité économique et culturelle de notre municipalité et de notre région. Il y a longtemps que nous n’avions pas vu un projet domiciliaire de cette envergure à Lac-Brome et nous nous réjouissons qu’il voit le jour aujourd’hui, d’autant que les promoteurs ont choisi de miser sur le respect de l’environnement et du panorama de ce site exceptionnel », a souligné par voie de communiqué le maire de Lac-Brome, Richard Burcombe.

Un espace clients a été aménagé au 700, chemin Lakeside. L’ancienne joueuse de la Ladies Professionnal Golf Association, Marie-Josée Rouleau, devenue courtière immobilière pour Sotheby’s International Realty, est responsable de la vente des terrains, offerts à partir de 79 500 $.