En vertu de ce programme, le propriétaire d’une résidence d’un ou deux logements construite depuis au moins 20 ans et ayant une valeur foncière maximale de 120 000 $ (valeur du terrain exclue) pourra obtenir une aide financière maximale de 10 000 $ par logement pour des travaux d’amélioration et de rénovation.

Un nouveau programme de rénovation résidentielle à Granby

Unique et novateur. Le nouveau programme de rénovation résidentielle de la Ville de Granby, qui entrera en vigueur le 7 janvier prochain, correspond à ces deux qualificatifs, selon le maire, Pascal Bonin.

En vertu de ce programme, le propriétaire d’une résidence d’un ou deux logements construite depuis au moins 20 ans et ayant une valeur foncière maximale de 120 000 $ (valeur du terrain exclue) pourra obtenir une aide financière maximale de 10 000 $ par logement pour des travaux d’amélioration et de rénovation. Ce programme remboursera en fait 50 % des travaux admissibles. La valeur des travaux doit toutefois être supérieure à 5000 $.

« Exemple : vous rénovez pour 5000 $, on vous rembourse 2500 $. Vous rénovez pour 20 000 $, on vous rembourse 10 000 $ et vous rénovez pour 30 000 $, on vous rembourse aussi 10 000 $, cette somme étant le maximum remboursable », a fait valoir le président du comité des finances de la Ville et conseiller municipal, Jocelyn Dupuis.

« C’est très agressif comme politique par rapport aux plus vieux quartiers et à l’accessibilité à la propriété. Pour moi, c’est prendre soin de notre monde », a renchéri le maire Bonin.

« C’est mon 10e budget municipal [NDLR : comme conseiller et maire] et c’est, de loin, celui qui me satisfait le plus parce que c’est celui qui va combler parmi les besoins les plus essentiels d’une municipalité, comme l’habitation et ce que ça a comme impact dans une communauté », ajoute-t-il.

Effet domino

Cette mesure vise notamment à réduire l’étalement urbain, revitaliser certains secteurs plus anciens de la ville et favoriser l’entretien du patrimoine bâti. Un crédit de taxes de 100 % sur la plus-value de l’évaluation foncière à la suite des travaux sera en outre accordé pour une période de cinq ans.

Les jeunes couples qui achètent leur première maison et désirent y effectuer des rénovations ou encore les personnes âgées qui souhaitent réaliser des travaux avant de vendre leur propriété pourraient y trouver leur compte, estime l’administration municipale.

Quelque 4000 portes sur les 22 000 réparties sur l’ensemble de la Ville pourraient potentiellement profiter de ce programme qui bénéficie, pour l’heure, d’une enveloppe de 500 000 $.

« On est prêts à réinjecter de l’argent dans ce programme et on serait bien heureux de le faire, s’il fonctionne bien », affirme le maire.

Ce dernier croit en outre que le programme pourrait se révéler un « vecteur économique important », alors que les centres de matériaux et de rénovation, les ébénistes, plombiers et électriciens en profiteront au passage.

À terme, ce programme pourrait avoir un « effet domino » sur la revitalisation de certains secteurs, fait pour sa part valoir le directeur des finances de la Ville, Jean-Pierre Renaud.

Les personnes qui prévoient profiter du programme devront effectuer une demande avant de réaliser leurs travaux. Elles seront analysées à partir du 7 janvier 2019. L’ensemble des informations sera disponible sur le site web de la Ville à partir du 18 décembre.