François Rozon, Geneviève Primeau et Martin Rainville devant un étalage de produits récoltés grâce au couponnage.
François Rozon, Geneviève Primeau et Martin Rainville devant un étalage de produits récoltés grâce au couponnage.

Un montant de 120 $ bien investi

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
En janvier 2020, Geneviève Primeau a reçu 120 $ de son beau-frère, qui souhaitait la voir fructifier cet investissement pour ensuite faire un don à un organisme de la région. Près d’un an plus tard, avec l’équivalent de 800 $ de denrées amassées, la «couponneuse» peut considérer qu’il s’agit d’une mission accomplie.