Le président du conseil d'administration de la Coopérative de santé de Roxton Pond, Serge Bouchard, assure que le départ du Dr Serge Corbin se fera sans heurts.

Un médecin passe de la coopérative au privé

Après quelques années à la Coopérative de santé de Roxton Pond, le Dr Serge Corbin fera le saut au privé le 1er novembre prochain. Les quelque 3500 patients dont il était le médecin de famille doivent donc choisir entre poursuivre leur suivi auprès de l'omnipraticien, moyennant des frais, ou demeurer membres de la coopérative. Le cas échéant, ils seront pris en charge par la clinique, qui veille déjà à la transition.
À la coopérative, on indique que le départ du Dr Corbin se fera sans heurts. « On est désolés de l'apprendre, on aura notre deuil à faire, mais on savait que déjà avant de se joindre à nous, cette idée-là d'aller exercer au privé lui trottait dans la tête », affirme le président du conseil d'administration, Serge Bouchard, qualifiant de « charge imposante de travail », les quelque 3500 patients pris en charge à la coopérative par l'omnipraticien.
Le privé, pas de la concurrence
Dans une lettre datée du 30 juin, le Dr Corbin a informé ses patients de son départ, les invitant à le suivre à ses futurs bureaux de Granby, s'ils le désirent. « Le nombre de patients sera dorénavant limité », précise cependant le médecin, qui justifie son départ par le fait que le système actuel de la Régie de l'assurance maladie du Québec est « encore basé [...] sur des données des années 1970 difficilement actualisées ».
La coopérative ne perçoit toutefois pas cette invitation comme de la concurrence déloyale. Au contraire, comme plus de 1800 personnes se retrouvent sur une liste d'attente afin d'être membres de la clinique, l'objectif de cette dernière est de permettre l'accès à des soins de santé au plus grand nombre de personnes possible.
Tous les détails dans notre édition de vendredi