Le Jardin des lanternes magiques s’illuminera au parc Coldbrook pour la quatrième fois le 12 décembre prochain.
Le Jardin des lanternes magiques s’illuminera au parc Coldbrook pour la quatrième fois le 12 décembre prochain.

Un jardin magique se prépare à Lac-Brome

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Les Fêtes n’auront pas tout à fait la même saveur cette année à Lac-Brome, mais les citoyens n’ont pas à s’inquiéter. La lumière et la magie seront quand même au rendez-vous. Avec un petit quelque chose en plus.

Depuis 2017, Isabelle Daval et Sylvain Bolduc font scintiller le parc Coldbrook grâce au Jardin des lanternes magiques, un événement haut en couleur qui vient saluer l’arrivée de l’hiver et surtout de la période des Fêtes. Auparavant, son inauguration coïncidait également avec la tenue au village de la foire Folie de minuit.

En 2020, la foire n’aura pas lieu, le marché de Noël et le défilé du père Noël non plus, mais le Jardin des lanternes du parc Coldbrook n’arrêtera pas de briller pour autant, assure Mme Daval. « L’illumination du sentier aura lieu le 12 décembre à 17h30 et se poursuivra jusqu’à la fin janvier. Et peut-être plus longtemps, vu les circonstances... », explique-t-elle.

Le concept est simple : en déambulant dans le parc, les passants sont plongés dans un univers de lumière et de beauté, grâce à des centaines de lanternes chinoises suspendues dans le sentier.

« Chaque année, on ajoute 200 lanternes. En 2019, il y en avait 500, en comptant celles qu’on perd à cause de la neige et du verglas. »

Au matériel existant, 200 autres s’ajouteront cette année. Et parce que le concept fait toujours appel à la communauté, ce sont les enfants et les adultes qui, à nouveau, s’occupent de décorer ces lanternes pour leur donner des airs de fête.

En temps normal, des ateliers permettent aux citoyens de réaliser cette étape de bricolage ensemble. Cette fois, les lanternes prennent vie dans les chaumières des bénévoles, pour éviter tous risques de contagion. Les écoles et les garderies sont aussi mises à profit.

La première maison de gnomes fabriquée pour le nouveau Sentier féérique.

« Le résultat est vraiment magique, affirme Isabelle Daval. C’est une belle promenade qui va faire du bien à tout le monde. On veut mettre de la couleur dans la vie des gens. Quand ils passent sous les lanternes, ils ont souvent la larme à l’oeil tellement ça leur rappelle leur enfance. De le voir en photo, c’est une chose, mais en vrai, c’est fou. »

Nouveau sentier féérique

Pour ajouter à l’ambiance, la dame et son complice ont eu l’idée de bonifier le Jardin des lanternes avec le Sentier féérique.

« Le sentier est très grand, alors on veut décorer le plus d’arbres possible pour prolonger l’expérience », explique la dame. Pour ce faire, les Bromois sont invités à « adopter » un arbre, un rocher ou un coin du parc pour y aménager des maisons de gnomes ou des maisons de fées.

Comment ? En créant de toutes pièces des portes, des fenêtres et toute autre accessoire ludique qui donneront au sentier des allures de forêt enchantée. Quelques bénévoles créatifs ont déjà imaginé de bien belles choses, se réjouit Mme Daval.

Elle et Sylvain Bolduc sont également à la recherche de 280 cartons de lait vides qui deviendront des ornements d’arbres. Ces petites maisons seront fabriquées par les élèves de l’école Knowlton Academy, mais rien n’empêche les grands de se lancer eux aussi dans la création, rappelle-t-elle.

Et parce qu’il n’y a jamais assez de lumière dans un tel jardin, les organisateurs sont preneurs de tous jeux de lumières incandescentes extérieures — en bon état — dont les résidants souhaitent se départir.

« On accepte tous les dons, car on a beaucoup d’espace à décorer! »

Les créations, les cartons de lait et les lumières peuvent être remis directement à la Galerie Hors-Cadre, au 320, chemin Knowlton à Lac-Brome. On peut également joindre Mme Daval au 450-242-1908.