Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les pompiers de Farnham ont dû intervenir deux fois plutôt qu’une à la même adresse mercredi matin.
Les pompiers de Farnham ont dû intervenir deux fois plutôt qu’une à la même adresse mercredi matin.

Un incendie suspect à Farnham

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Les pompiers ont dû intervenir deux fois plutôt qu’une pour éteindre les flammes qui ont lourdement endommagé un garage résidentiel détaché de la rue Saint-Édouard mercredi matin à Farnham. Puisqu’on suspecte une cause criminelle, l’enquête a été transférée à la Sûreté du Québec (SQ).

Une dizaine de sapeurs de Farnham ont d’abord été à l’oeuvre une première fois entre 4h et 5h30. «Les dommages étaient quand même importants. On ne parle pas d’un embrasement généralisé, mais 25 % du bâtiment étaient touchés», raconte le capitaine Steve Joncas.

Le feu a toutefois repris dans un mur, ce qui a forcé le retour des pompiers à la même adresse entre 9h et midi. Le garage est désormais considéré comme une perte totale. La résidence située tout près n’a heureusement subi aucun dommage.

L’enquête policière devait se poursuivre mercredi, selon Aurélie Guindon, porte-parole pour la SQ en Estrie.

Plusieurs incendies suspects ont été rapportés ces derniers mois à Farnham. Les pompiers locaux ont notamment été appelés concernant un garage désaffecté en juillet puis, plus récemment, un entrepôt commercial à la fin novembre.

Le feu a repris dans un mur, ce qui a forcé le retour des pompiers à la même adresse entre 9h et midi. Le garage est désormais considéré comme une perte totale.